dimanche 17 novembre 2013

0 Quatre soeurs, tome 4 : Geneviève - Malika Ferdjoukh

L'été a presque vidé la Vill'Hervé. Hortense et Enid sont à Paris dans le moins deux pièces de leur tante Jupitère et de leurs cousins Désirée et Harry. Bettina est partie camper à la campagne avec les DBB, chez une cousine Bethsabée inventée pour la circonstance. Charlie est là, mais ailleurs. Dans l'inquiétude du lendemain, sans doute. Dans la nostalgie de l'hier avec Basile, peut-être aussi. Geneviève, elle, vend des glaces à la plage en regardant passer les bateaux, les pédalos, les cumulos (nimbus) et surtout le mystérieux Vigo qui a commencé par se renverser en vélo devant elle et qui la renverse à son tour... Ce n'est pas le seul garçon irrésistible de ce dernier épisode, d'ailleurs. Il y a Augustin, l'homme qui met dans sa poche des tas de bêtes : moineaux, canards et autre Bettina ; il y a l'inspecteur Valéry Clotilde ; sans compter quelques revenants dont le Gnome de la Chasse d'Eau qui lui non plus n'est pas vilain de sa personne.

Ce tome conclut cette tétralogie d'une jolie façon, mais comme pour les autres tomes, j'ai un avis assez mitigé.

J'ai aimé :
- l'évolution de Bettina tout au long de la saga, c'est même la plus intéressante (et je me demande si l'auteur n'a pas une préférence pour elle car d'après moi, c'est la plus présente des 5 soeurs).

- le personnage de Valéry Clotilde.

- la petite aventure d'Hortense.

- la "pré-fin" à la Vil'Hervé, avec tout ce petit monde.

- la toute fin, qui m'a fait verser une petite larme.

Je n'ai pas aimé :
- le personnage de Vigo. Ca m'a mise mal à l'aise.

Et c'est à peu près tout, mais tout de même, il y a un truc qui me laisse sur ma réserve et je suis incapable de mettre la main dessus. Autant sur les tomes précédents, c'était clair (la façon de s'exprimer de Bettina et de ses copines m'agaçait un peu, et franchement, pour bosser avec des ados, je sais qu'aucun ne parle comme ça), autant là rien ne me saute aux yeux.

C'est mignonnet, c'est frais, je suis décidément fan de l'atmosphère de bord de mer, mais ce ne sera pas une lecture mémorable.

0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!