samedi 16 novembre 2013

0 Quatre soeurs, tome 2 : Hortense - Malika Ferdjoukh

Hortense, sur SA falaise, tient SON journal intime.
Elle y raconte combien c'est dur d'être 1 sur 5, une parmi la multitude, surtout quand cette multitude est composée de :
- Charlie qui veut tout réparer à la Vill'Hervé et regarder à la dépense au lieu d'épouser Basile le docteur, de vivre à ses crochets et de fêter Noël au foie gras.
- Geneviève qui ment alors qu'elle ne ment jamais.
- Bettina qui est odieuse avec les êtres les plus sensibles de l'univers, à savoir : elle, Hortense, et Merlin Gillespie, le livreur magicien de Nanouk Surgelés, très, très laid à l'extérieur, mais si, si beau à l'intérieur.
- Et Enid qui a des conversations à bâtons rompus avec son ami Gnome de la Chasse d'eau.
Hortense se demande ce qu'elle va devenir. Architecte de monuments éternels ? Zuleika Lester, du feuilleton Cooper Lane ? Chirurgienne de maladies incurables ? Et si c'était comédienne ? Une idée folle, complètement Saint-Pierre-et-Miquelon, comme dirait Muguette, la locataire malade de la maison voisine.
Hortense sait que pour devenir comédienne, il faut une présence, une voix, de la mémoire, mais surtout de l'entraînement. Alors elle referme SON journal, elle quitte SA falaise, et elle fonce.

Ce weekend, c'est le Weekend à 1000. Comme j'avais des livres à rendre à la médiathèque, j'en ai profité pour emprunter une petite PAL spéciale.




Bon, comme d'habitude le samedi, je me suis posée pour lire, Peluche est venue se coucher sur moi et du coup, ben je me suis endormie aussi. Finalement aujourd'hui je n'aurai donc lu que ce livre-ci (les 1000 pages sont loin...).

Il y a quelques jours, j'ai lu le tome 1, que j'avais trouvé sympa, mais sans plus.

Ce tome-ci est dans la même veine. En fait, la plus grande déception vient du fait que, comme pour le tome 1, on a dans le titre une annonce (ce tome 2 est censé être centré sur Hortense) qui n'est pas respectée.

Certes, on en apprend un peu plus sur Hortense, mais dans ce tome comme dans le précédent, le vrai personnage principal, c'est Bettina. Et comme Bettina je ne l'aime pas, tous les passages qui lui sont consacrés m'ont fortement ennuyée. Je la trouve égoïste, colérique, inconséquente.

Comme dans le tome1, j'ai trouvé que, mis à part Bettina, les personnages ne sont pas vraiment développés, en tout cas pas assez à mon goût. Charlie, par exemple est délaissée. Quant à Geneviève...c'est à peine si on la connaît. Quel dommage !

Autre personnage autrement pénible : la tante Lucrèce. Elle me rappelle un peu la tante de Dudley Dursley, jusqu'à son chien.

Je vais continuer ma découverte, mais avec peu d'enthousiasme.

0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!