jeudi 24 octobre 2013

3 L'Histoire de Pi - Yann Martel

Piscine Molitor Patel, auto-surnommé Pi, n’est pas un débutant en matière d’animaux sauvages. Il est le fils du directeur du zoo de Pondichéry, il connaît la grâce parfois mortelle des plus émérites pensionnaires et fait preuve, comme ses parents et son frère Ravi, de la plus grande des précautions. Mais le destin se joue parfois des apprentissages. Devant les remous politiques qui agitent l’Inde, M. Patel décide de vendre le zoo et de partir pour le Canada. Il emmène avec lui sa famille et quelques grands mammifères pour une traversée de l’océan. Seulement, l’arche de Noé fait naufrage et Pi est le seul membre de la famille à pouvoir grimper sur un canot de sauvetage. Lui et un tigre du Bengale pesant 300 kilos dénommé Richard Parker. Commence alors pour Pi la plus incroyable aventure qui soit… 

J'ai vu passer le film au cinéma sans être tentée. Je ne savais même pas de quoi ça parlait. J'ai vu qu'il y avait un tigre... et c'est tout.

Et puis en discutant avec LittleMiss, qui a étudié le bouquin avec ses olives et qui l'a adoré, je l'ai mis dans un coin de ma tête en me disant : "quand l'occasion se présentera...". Et je suis tombée dessus par hasard à la bibliothèque donc... Je me suis lancée (comme d'habitude, sans avoir lu la 4e de couv, donc je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, si ce n'est au tigre).

Le livre se divise en 3 parties distinctes. Et j'avoue que si j'ai apprécié la 1e partie, tant pour le récit, les réflexions que l'écriture, je me suis demandé quelques fois quand l'histoire allait commencer. Et puis, en 1 phrase, on est lancé.

C'est un roman à la 1e personne, et pourtant, j'ai bien aimé la narration. Parce que l'écriture est claire, fluide et semble complètement naturelle. Pour autant il est assez difficile de s'identifier à Pi, étant donné la nature de ses aventures, mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier, au contraire. J'avais parfois l'impression d'être dans le bateau avec lui. L'écriture est tellement évocatrice que je sentais l'odeur de l'océan et aussi les autres, moins ragoûtantes, j'entendais chaque bruit (les craquements d'os notamment), j'ai ressenti la soif en même temps que Pi.

J'ai particulièrement apprécié la 3e partie, qui m'a fait beaucoup rire. Et en même temps, alors que dans la 2e partie c'est arrivé très peu souvent, voire jamais, j'ai éprouvé de la pitié pour ce jeune homme qui venait de vivre une histoire incroyable.

Néanmoins, je n'ai pas été totalement conquise. Certaines réflexions philosophiques m'ont ennuyées. En fait (et je fais un clin d'oeil pour ceux qui étaient en licence avec moi et qui ont étudié Tom Jones), beaucoup de ces réflexions m'ont fait penser à chaque 1er chapitre du livre précédemment cité (premiers chapitres que je passais allègrement... et au partiel, à l'oral, devinez sur quoi je suis tombée ? un premier chapitre ! Mais je m'en suis très bien tirée, rassurez vous. Bref !)

De plus, si quasiment toute l'intrigue me semble hautement probable, notamment parce qu'il n'y a pas d'amitié entre le tigre et l'adolescent, il y a quand même un passage WTF [lorsque Pi rencontre un autre naufragé]. Je sais pas, ça a gâché un peu le truc pour moi.

Et puis il faut dire, l'aspect conte philosophique est assez hermétique pour moi en général, donc la profondeur du propos ne m'a pas touchée.

Néanmoins, c'est un très joli livre que je recommande (mais attention, si comme moi vous êtes sensibles dès que ça touche aux animaux... soyez prévenus que certains passages font grincer des dents).

3 companion(s) so far:

Jeanne a dit…

Mon mari avait beaucoup aimé le livre. Il m'a convaincu de regarder le film alors que, pareil, ça ne me tentait pas vraiment... Finalement, c'était sympathique ; je dois saluer le travail cinématographique. Je me suis laissée prendre à l'histoire sans chercher à y lire un message plus profond que ce qu'on nous présente... C'est peut-être différent avec le livre. Je crois que je vais me passer de le lire, surtout maintenant que je connais l'histoire et la fameuse chute !

Miss Bunny a dit…

J'ai vu plein de gens parler de la "chute" justement... et moi, a priori je suis passée à côté.
j'ai relu la fin du bouquin et je ne vois pas ce qu'il y a d'exceptionnel. J'ai pas dû tout comprendre.
Néanmoins, tu me donnes envie de voir le film !

Dareel a dit…

J'ai également du mal à capter si le passages que tu as mis en caché est vraiment arrivé ou si Pi a juste déliré...

Je ne comprends pas pourquoi dans le film il y a un réel geste d'affection entre Pi et Richard Parker, ce n'est jamais arrivé dans le roman !

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!