dimanche 6 octobre 2013

4 La bonne blague !

Le 25 février 2010, j'écrivais : "ça me donne des envies de sud. Ca fait trop longtemps, et de le voir à la télé, de voir le soleil, la lumière si particulière au sud, la végétation, les couleurs... ça me fait tout chaud au coeur et je rêve à nouveau de descendre. " (billet entier ici).

Et là, la maxime :"Be careful what you wish for" prend tout son sens. Je ne veux plus du sud. Je ne veux plus du soleil perpétuel. Je veux retourner dans mon Ouest, là où il pleut - souvent. La pluie me manque. Dingue hein ? Vendredi soir il y a eu un orage de malade ici et j'ai respiré tellement je me sentais bien.

Sans transition, je viens de terminer le visionnage de Sex and the City et cette série m'a encore rappelé (si tant est que j'en aie besoin) à quel point vivre à la ville me manque. Et aussi à quel point avoir une vie sociale me manque. Et je me suis surprise à penser à mon année à Bst, avant l'obtention du Capes. Je crois que c'est l'année qui ressemble le plus à ce que j'attends de la vie : j'avais un boulot que j'aimais beaucoup, un appart que j'aimais beaucoup, dans une ville que j'aime beaucoup, avec des activités que j'adorais. Je passais un temps fou dehors (entre les repas chez les amis, les soirées au pub, les journées de "touriste"...) et quand j'étais chez moi, j'étais rarement seule. J'avais toujours une bouteille de vin blanc au frais et je recevais des gens à l'improviste et c'était bien.

Et ça fait 3 ans et 2 mois que je n'ai pas vécu ça. Entre l'année de stage qui ne m'a pas laissé beaucoup de temps et l'exil en Ardèche qui ne m'a pas laissé beaucoup de gens, l'isolement est dur.

Et ce qui me fait peur c'est que je n'ai plus 20 ans, ni 25 ans. Quand je serai enfin retournée en ville, est-ce que j'ai des chances de retrouver des gens célibataires de mon âge, que je pourrai appeler un samedi soir à 21h pour se retrouver à 21h15 dans un bar ? Faire de l'impro totale ? Ou est-ce que ça ne changera rien parce que je ne rencontrerai que des gens casés avec des gamins avec lesquels il faudra composer ?

Enfin... au moins j'aurai un cinéma digne de ce nom, et des restaurants sympa sans faire 1h de route, et une piscine, et... VITE !!!

4 companion(s) so far:

Samarian a dit…

J'ai la même peur que toi. Je désespère de finir seule et en même temps je ne veux surtout pas trouver quelqu'un ici parce que je risquerai d'être bloquée ici et je ne veux pas.

Miss Bunny a dit…

en fait, là je parle d'amis, pas d'un chéri. Et puis bon, tu as un peu plus de marge que moi au niveau de l'âge :) (et je préfèrerais être bloquée en RP qu'en Ardèche ! tu n'es pas si loin de chez toi, toi... en fait je te jalouse, na !!! :D )

lol05 a dit…

Les gens me demandent si je suis folle qd je dis parfois que le temps gris et la pluie parisienne me manquent, tu me rassures !

Miss Bunny a dit…

je me souviens que quand j'étais gamine, habitant à Toulon, la pluie me manquait déjà. J'aime le soleil. Mais j'aime quand il est rare, qu'on le mérite et qu'on en profite à fond.

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!