mercredi 14 août 2013

3 Le Livre des morts - Glenn Cooper

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le " tueur de l'Apocalypse " a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent vers Will Piper, ancien profiler d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel. Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en œuvre pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts... L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cœur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

 Encore un livre acheté au hasard ! Et cette fois, sans aller au coup de coeur, j'ai vraiment apprécié (il fera peut-être partie de mon top 10 cette année).

Pourtant, le prologue est loin d'être palpitant. D'autant que le langage m'a vite déplu. Mais ce n'est finalement pas représentatif du reste du livre.

Alors certes, il y a des choses fortement prévisibles [l'histoire d'amour entre les deux work partners] et des détails agaçants [Nancy est dodue et donc peu attirante, mais dès qu'elle commence à perdre du poids, d'un seul coup Will a envie de se la taper. Ben tiens.] et il faut dire que le personnage principal n'inspire pas franchement la sympathie.

Néanmoins, toute la partie un peu "ésotérique" (par manque d'un autre mot) m'a vraiment fait accrocher. Il faut dire que j'adore ce genre d'histoires, et le mystère de la zone 51 m'a vraiment plu. D'ailleurs, les parties du livre consacrées à l'île de Wight sont celles qui m'ont le plus intéressée.

Car l'auteur fait constamment des retours en arrière : au IXe siècle, au XIIIe, en 1947 (l'histoire principale se passe en 2009). J'ai également aimé le fait que certains personnages historiques (Churchill, Atlee, Truman) soient intégrés à l'histoire.

Ma plus grosse déception (qui en est finalement une minime) est que j'aurais aimé que l'histoire principale passe au 2nd plan, et qu'on en apprenne encore davantage sur les scribes [et surtout sur l'événement de 2027]. Je vois sur LA qu'il y a un deuxième tome, que je vais me procurer très vite !

Un achat que je ne regrette absolument pas !

3 companion(s) so far:

clo a dit…

ooooohhhh, celui-là, tu peux me le prêter???? il à l'air très bien..

LittleMiss a dit…

Mmmmh, un titre à retenir, ton commentaire donne envie de le lire!

Miss Bunny a dit…

Clo > oui :) je te l'amène quand on se voit.

LM > chouette alors ! Si tu penses le lire et le finir avant jeudi je peux te le prêter :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!