vendredi 12 avril 2013

10 cmavie.com #5

Aujourd'hui je voudrais vous parler de deux choses. DEUX ! C'est Byzance cette semaine ! Les deux sont liées en fait car ce sont des réflexions qui m'ont été soufflées par le même blog.

L'autre jour, en parcourant les liens sur le blog de LittleMiss (je ne mets pas de lien, je ne sais pas si elle le souhaite), je suis tombée sur un lien que je ne citerai pas. La personne en question a le même âge que moi (à peu de choses près) et fait le même métier que moi, sauf qu'elle, elle a le Greg. J'y reviendrai plus tard.

Et donc la personne en question racontait l'autre jour que son bébé était malade (alors déjà, j'ai horreur des gens qui consacrent des billets entiers à leur progéniture - parce que bon, moi, les gosses, ça me passe au-dessus - mais il faut dire que ses titres sont suffisamment explicites pour que je passe les billets en question - ce dont je la remercie - sauf là) et avait passé une nuit d'enfer (et eux aussi par la même occasion). Et que le lendemain elle avait trouvé dans sa boîte aux lettres un mot d'une voisine excédée.

Je peux comprendre ladite voisine, car je vis moi-même au 3e étage, et dans l'appartement au-dessus, il y a un couple assez jeune, avec une petite fille de 3/4 ans et un bébé d'une dizaine de mois peut-être. Et il faut dire que le bébé en question passe son temps à pleurer - à tel point que je me demande s'il a un souci de santé - mais mes amies mamans diront certainement que j'exagère, ce qui ne serait pas étonnant étant donné mon peu d'intérêt et de compassion pour ces bestioles -, que la petite fille fait un boucan d'enfer (dès 6h30 du matin, ce qui ne me gêne pas en semaine, car à la limite elle m'économise un réveil mais qui me gonfle royalement quand j'essaye de faire la grasse mat') et que du coup le père gueule après la petite fille (à la fois pas assez et trop à mon goût - oui, je suis compliquée...). Et donc, il m'est parfois venu à l'idée d'aller me plaindre. Mais bon, je me raisonne : un bébé, on ne peut pas l'empêcher de pleurer, et un gamin, on ne peut pas l'empêcher de vivre. Donc je supporte.

Du coup, je comprends aussi que la personne (je reviens à mon sujet initial) ait été un tantinet excédée par ce message un poil condescendant en plus.

Néanmoins, quand en continuant mon exploration de son blog, je tombe sur un message datant de quelques mois auparavant racontant comment une autre voisine avait un chien qui aboyait EN JOURNÉE et qu'elle était allée voir la voisine pour lui dire que ce n'était plus possible et qu'il fallait faire quelque chose, franchement, là je dis y'a foutage de gueule.

En quoi est-ce que c'est acceptable de demander à une personne de contrôler les aboiements de son animal QUAND ELLE N'Y PEUT RIEN, mais en revanche, dès qu'il s'agit d'un bébé, c'est sacro-saint, on n'y touche pas ? NON MAIS OH ! Perso, ça m'a fait hurler et j'ai arrêté ma lecture de ce blog - de toutes façons elle m'avait déjà énervée - comprenez, rendue envieuse et donné des doutes - avec le sujet qui vient après.
Sérieusement, ça ne vous choque pas, vous ? (J'imagine que les mamans vont me dire non en masse, mais tant pis. Je vois pas pourquoi on devrait tout accepter d'un bébé, ça va bien quoi. Déjà qu'ils polluent mon FB, ils vont pas en plus régir mon mode de vie.); De toutes façons, j'aime pas les gosses. J'aime les ados moi (c'est bien pour ça que j'aime travailler avec eux), j'aime les grands. Les petits c'est nul ça braille, ça fait des caprices (oui, les ados aussi, je sais, mais on peut quand même les raisonner. Et puis on a le même âge mental. Et puis j'aime pas les gosses et c'est tout !)

Bref.

Venons-en aux deuxième sujet. La personne en question donc, fait le même métier que moi. Sauf que, je vous l'ai dit, elle a le Greg. Et depuis la rentrée, elle bosse à la fac. Genre ce dont je rêve. Et que je n'aurai jamais vu qu'il faut le Greg, et qu'après ben voilà quoi. Donc elle m'a filé des complexes, la gredine.

Parce que bon, j'ai une double tare : j'ai à la fois un complexe d'infériorité et un complexe de supériorité. Ouais. J'aimerais être une super prouf. Non, pas une super prouf, LA super prouf. Celle qui comprend tout du premier coup, qui utilise des méthodes révolutionnaires, qui monte plein de projets, que tous les élèves veulent, dans les cours de laquelle ils ne s'ennuient jamais. LA prouf qui est retenu lorsqu'elle candidate pour des postes à profil, des postes à l'étranger dans des lycées prestigieux. LA prouf qui va faire une carrière de rêve, quoi. Sauf que... je suis une prouf tout à fait lambda, qui fait des cours lambda, sur des sujets lambda, qui peine à se retrouver dans les BO et qui peine aussi à obtenir un p*tain de poste en détachement dans le Min.istère de la Dé-fense. Alors un poste à l'étranger dans un lycée français super sélectif...

Je sais bien que je suis appréciée de mes olives - certains m'ont encore dit cet aprèm qu'ils me regretteraient l'année prochaine et qu'ils ne voulaient pas que je parte. Je sais que je m'éclate à préparer mes séquences (et honnêtement, quand je vois le travail que ça demande à certains et le travail que ça me demande à moi, de créer une séquence de A à Z, je me dis que je ne suis pas si mal que ça) et que j'arrive à peu près à les intéresser. Je n'ai pas de pb de discipline, j'obtiens les résultats que je veux. Mais ça ne me suffit pas pour me dire que je suis une bonne prouf.

Et quand je vois quelqu'un qui a ce que je veux (un poste intéressant, une aisance avec le langage officiel que je n'ai pas, un diplôme plus élevé dans le même domaine, ...), je me sens toute petite. Et quand je me sens toute petite, je me sens moins méritante, plus médiocre. Et forcément ça m'énerve.

Parce que LE super prouf, j'en connais pas, mais des super proufs (avec au moins une des caractéristiques), j'en connais un certain paquet. Et ça me rappelle à chaque fois à quel point je ne suis pas (ou plutôt je ne me sens pas) au niveau. (Bon, de toutes façons, disons-le clairement, c'est mal vu chez les proufs quand y'en a un qui veut faire une belle carrière... Alors je le dis pas, je me contente de le penser très fort et de le vouloir).

Ca ne m'empêchera pas, l'année prochaine, de redemander mes écoles militaires, en persistant, peut-être que j'aurai un jour ce que je veux, mais à chaque refus - ou non-réponse - c'est un peu plus de ma confiance en moi qui s'en va...




10 companion(s) so far:

Vénus a dit…

Ne désespère pas, tu as un but et tu y arriveras tu fais déjà des sujets bien sympa ^_^. Et pour le premier "chapitre" j'ai aussi le même problème avec des gosses de 4 et 6 ans qui crient et cours dans l'appart en dessous de nous dès 7h30 du lundi au dimanche, et à contrario les parents ne disent rien. Par contre il est vrai que nous avons eu un mot un jour "A mort le chien" car Gally hurlait non stop quand nous étions au travail. Nous avons pu remédier à cela mais bon un gosse qui hurle qui tape des pieds et autres tu lui en colle une et basta. Je dirais pas que je suis contre les gosses mais bon il y a des limites à la conn*ries.
Sur ce je pense fort à toi.
Bisous.
V.

Miss Bunny a dit…

Tu sais que je pensais à toi et à Gally justement en lisant son message, là. Je comprends pas qu'on puisse être aussi con franchement.
Moi aussi je pense à toi § <3

Atrabilaire a dit…

Je connais le blog dont tu parles et, si je l'avais encore dans mon flux rss, je ne le lisais plus depuis longtemps, parce que ses histoires de gosses et de "samerveille" me faisaient iech à en vomir. Donc j'ai zappé les billets dont tu parles (mais les ai lus pour être sûre que c'était bien d'elle dont on parlait) et effectivement, c'est elle, la connasse.
Je ne vais pas dire que je déteste les gosses, mais j'ai beaucoup de mal. Par exemple, je n'ai jamais touché / porté le bébé de ma cousine. Mais je déteste la mentalité des parents qui, dès qu'ils ont leur progéniture, pensent que tout leur est dû, qu'ils ont tout les droits parce que leur enfant est le meilleur, évidemment. Je méprise ces gens-là.

...
Et je comprends très bien ta frustration * complexe par rapport aux gens qui ont l'greg. :'(

JE t'embrasse bien fort

LittleMiss a dit…

Ah oui, je vois de qui/quoi tu parles ;)

Au début je croyais que c'était moi le sujet du billet et euh.. rentrée en hâte de l'inauguration du collège car montée de larmes pas prévue... ben je crois que ça aurait été trop...

Pour la super prouf, j'comprends, je rêve d'en être une aussi. Mais même si on l'est, on ne nous le dira jamais vraiment, à nous de nous en persuader (mais oui, c'est pas facile).

Miss Bunny a dit…

Atra > heureusement, tous les parents ne sont pas comme ça, mais c'est vrai qu'ils ont une certaine propension à penser qu'on est tous passionné par les histoires de leurs gamins alors que... ben non. Sans compter les mamans qui comparent leurs histoires d'accouchement, qui m'ennuient à mourir et me donnent envie de gerber. Bref.

LittleMiss > nope, ce n'était pas un billet sur toi^^Ben alors, qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Chasse-mouche a dit…

Ne désespère pas pour le poste en détachement. Je n'ai pas mon capes et tu vois le poste auquel je postule, je sais que tu m'en voudras si je le décroche, je les espéré autant que toi. Mais j'ai quand même bien galéré niveau boulot pour en arriver là. Et tu seras peut-être d'accord avec moi si je te dis que je le mérite. Je prie de tout coeur pour qu'un jour tu puisses faire pareil et avoir ce que tu désires.

Pour les bébés, bon tu sais que j'ai Mademoiselle Fille dans ma vie et pourtant je ne supporte pas qu'elle crie, par respect pour les autres. Ça arrive que dans un magasin ou un resto elle gueule. C'est ma hantise, je ne supporte pas ça car quand j'avais pas d'enfant je ne supportais pas d'etendre des gosses brailler. Donc quand elle crie ou pleure on s'en va quand c'est possible, pour pas déranger. Et je te garantis qu'on est loin de lui laisser tout passer, les caprices et tout. A la maison elle hurle tant qu'elle veut, on dérange personne. Si on était en appart ce serait différent. Tout comme les fumeurs ne doivent pas déranger les non-fumeurs, les parents ne doivent pas deranger les Non-Parents. Question de respect.

Mais tout le monde ne pense pas pareil.

Chasse-mouche a dit…

Mon dieu a cause de l'écriture intuitive mon commentaire est truffé de fautes.
"Je l'ai espéré autant que toi"

Miss Bunny a dit…

je ne t'en voudrai pas, puisqu'on ne demande pas la même chose et que je ne suis pas concurrente. je t'envierai, ça par contre, c'est certain. Mais on sait très bien toutes les deux comme on fonctionne, et de toutes façons, je serai aussi méga contente pour toi, c'est sûr :)

jelydragon a dit…

Tous les enfants font du bruit, comment l’empêcher... Bon moi j'ai la chance de vivre en maison, mais plusieurs fois je me suis fait la réflexion qu'en appartement ce serait pas cool pour les voisins, mais tu ne vas pas te priver d'enfant parce que tu vis en appart. Je comprends le problème, mais honnêtement il n'y a pas de solution.

Je suis comme Chasse-mouche je fais toujours attention à ne pas trop déranger les personnes autour de nous quand on sort, mais on ne va pas non plus vivre cloitré parce qu'on a un enfant.

Le commentaire de Vénus me choque un peu :
"un gosse qui hurle qui tape des pieds et autres tu lui en colle une et basta."
Mouais... sans vouloir te vexer, il risque surtout de hurler encore plus fort. Bref, je ne pense pas que ce soit le bon lieu pour avoir un débat sur l'éducation. Lol

Miss Bunny a dit…

ah mais je suis d'accord avec toi : on ne peut pas empêcher un gosse de vivre et je le dis dans le billet. C'est pour ça que je ne vais pas râler auprès de mes voisins du dessus.

Mais on ne peut pas non plus empêcher un chien d'aboyer et c'est ce que je trouvais débile de la part de la personne en question : refuser qu'on lui fasse la remarque mais elle-même faire une remarque pour qqch qu'on ne peut pas contrôler...

Mais bon, je me doutais que ça ne plairait pas aux parents. Mais honnêtement, je m'en fiche, ça ne m'empêche pas de penser ce que je pense.

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!