vendredi 1 mars 2013

4 Les Reines de France au temps des bourbons, tome 2 : Les femmes du Roi-Soleil - Simone Bertière

Prolongement de la passionnante fresque des Reines de France, couronnée par le prix d'Histoire Chateaubriand-La-Vallée-aux-Loups, ce volume, qui peut être lu de façon autonome, fait revivre le plus long règne de notre histoire. Des deux femmes de Louis XIV, l'une, l'insignifiante Marie-Thérèse d'Espagne, a le titre de reine, mais pas la vocation. Françoise de Maintenon, son épouse secrète, a les capacités, mais sa naissance obscure lui interdit de prétendre au titre. Entre elles, la galerie des maîtresses, tour à tour comblées de faveurs et sacrifiées, illuminées et brûlées par la personnalité écrasante du Roi-Soleil : Marie Mancini, l'amour perdu de ses vingt ans ; la tendre Louise de la Vallière, dont la disgrâce sera un chemin de croix ; l'éclatante Montespan, éclaboussée par la sinistre affaire des Poisons... Bien d'autres encore, tenues certes à l'écart des affaires politiques, mais dont les personnalités donneront au règne ses couleurs successives. En historienne scrupuleuse, mais aussi en biographe inspirée, Simone Bertière fait revivre ces figures d'exception. Elle recrée autour d'elles la Cour de Versailles et l'histoire du règne, tout le bruissement du Grand Siècle avec ses aspects tour à tour plaisants et graves, splendides et tragiques.

GGG m'a offert ce livre il y a quelques temps déjà (tellement longtemps que je ne me souviens plus quand, c'est vous dire). 

Je n'ai pas l'habitude de lire des biographies, encore moins historiques : je préfère largement lire des romans historiques, car je trouve les biographies souvent arides (ne vous inquiétez pas, je sais qu'en lisant des romans historiques les faits ne sont pas forcément véridiques) et je m'ennuie vite.

Pour ce livre-ci, j'ai pris mon temps : 1 mois. J'étais dans une période où je n'avais pas trop envie de lire (je ne suis pas sûre d'en être sortie d'ailleurs) et puis n'ayant pas l'habitude de ce genre de lecture, j'ai eu du mal à me passionner par ce que ce livre racontait (malgré le fait qu'il s'agissait de mon roi préféré).

Même si j'ai globalement apprécié cette lecture, j'ai été déroutée par le fait que le récit ne soit pas chronologique : l'auteure aborde successivement chacune des femmes qui ont compté dans la vie de Louis XIV (et pas seulement ses maîtresses, ni ses épouses), ce qui fait que j'ai dû constamment voyager d'avant en arrière, ce qui m'a posé problème. En effet, j'ai un souci de mise en relation des faits, depuis toute petite. C'est certainement pour cela que je n'ai jamais vraiment aimé l'histoire à l'école, ni la civilisation à la fac. Comment vous expliquer ? Par exemple, WWII. Je l'ai étudiée au lycée, je l'ai étudiée à la fac. Au lycée du "côté" français, à la fac du "côté" britannique. Eh bien je suis absolument incapable de mettre en relation ce qu'il s'est passé en France à une date donnée et ce qu'il s'est passée au Royaume-Uni au même moment. Je peux - plus ou moins - vous faire d'abord le récit français, puis le récit britannique (ou l'inverse, c'est vous qui voyez), mais je ne peux pas faire les deux en même temps.

Donc là, clairement, lire tout le récit de la période La Vallière jusqu'à la fin (et donc rencontrer la Montespan et la Maintenon), la voir mourir puis revenir en arrière pour lire le récit de la période Montespan (et revoir La Vallière vivante), etc, ça m'a posé un souci. Je n'y arrive pas. Il se trouve que La Vallière et Montespan, je maîtrise et Maintenon je me débrouille. Mais les générations futures (le Dauphin, le Grand Dauphin, Monsieur, les 46 Philippe d'Orléans - j'exagère mais vous voyez le topo), là j'ai eu du mal. Donc arriver à la fin du livre me fut laborieux.

Surtout que, autant j'ai une tendresse pour La Vallière, autant la Montespan me fait tripper, autant la Maintenon, elle me sort par les trous de nez (j'écris comme je cause, hein...). L'auteure a très bien rendu d'ailleurs son caractère particulier. Et comme elle est restée particulièrement longtemps avec ce cher Louis, vous vous doutez que ma lecture n'a pas toujours été une partie de plaisir.

Néanmoins, je retiens deux petites choses :
- la première, que j'ignorais, est que ce bon vieux Louis a eu une maîtresse nommée Angélique de Fontanges. Pour des raisons évidentes, je suis ravie de cette information.
- la seconde est que le personnage de la Duchesse de Bourgogne, la femme du petit-fils de Louis, me plaît vraiment beaucoup. J'ai envie d'en apprendre plus sur elle.

Une lecture intéressante donc mais parfois contraignante.

Livre lu dans le cadre de :

4 companion(s) so far:

jelydragon a dit…

Il est dans ma PAL depuis trèèèèèès longtemps celui-là.

Miss Bunny a dit…

il mérite d'en sortir :)

Chasse-mouche a dit…

Je l'ai eu en cadeau pour avoir acheter deux livres de Poche. Il est donc dans ma PAL, mais vu ton avis, je ne sais pas si je vais le lire tout de suite.

Miss Bunny a dit…

je ne voulais pas dissuader les gens :( pourquoi dis-tu ça ? Aurais-tu le même souci de mise en relation que moi ?

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!