mardi 15 janvier 2013

0 Les Chemins de Camelot, tome 1 : L'ombre de Camelot - Sarah Zettel

À dix-neuf ans, la belle Rhian est en âge de se marier, mais aucun prétendant ne trouve grâce aux yeux de son père. Pour sauver la vie de sa mère, il l'a promise à un sorcier !
Rhian refuse d'être sacrifiée. Armée de son arc et de son courage, elle prend les rênes de son destin et s'enfuit. Bien vite le danger surgit sur sa route. Le chevalier Gauvain, filant à bride abattue vers Camelot avertir son souverain des menaces de guerre, lui porte secours. Ensemble, ils se lancent à l'aventure pour sauver l'âme de Rhian... et le royaume.
J'ai profité d'une opération bas prix kindle pour me procurer le tome 1 et le tome 2 de cette saga (qui en compte deux, d'ailleurs si je ne m'abuse). A la base, j'aime beaucoup les livres qui se basent sur les légendes arthuriennes (je pense que vous devez le savoir à force) et en plus je m'étais inscrite pour 2012 au challenge d'Audrey. Malheureusement j'ai été trop gourmande en m'inscrivant au niveau Roi Arthur (12 livres). Je pensais lire davantage de livres, et puis cette année n'a pas été sous le signe de la Table Ronde.

Mais passons au livre en lui-même. Attention :
En achetant ce livre, je n'ai même pas lu la 4e de couv : le titre me plaisait, l'illustration aussi, il ne m'en a pas fallu plus. Du coup je m'attendais à ce que Guenièvre, Arthur et Morgane soient les personnages principaux et il n'en est rien. Même si j'aime beaucoup Arthur et Morgane (et beaucoup moins Guenièvre), j'étais ravie de voir que l'histoire se divise en deux fils narratifs qui se rejoignent constamment : celui de Rhian, jeune fille de la petite noblesse promise à un destin sombre par son père avant sa naissance et celui de Gauvain, neveu du Haut Roi et Chevalier de la Table Ronde.

Gauvain est un de mes personnages préférés de la légende depuis le début, même si finalement je sais peu de choses sur lui. Ce que l'on apprend ici me le rend extrêmement sympathique : loyal, honnête, fort et beau, ce qui ne gâche rien, Gauvain a tout pour plaire. Et quand en plus il se rend au secours de la demoiselle en détresse, il y a de quoi se pâmer. Le seul petit reproche que je pourrais faire, c'est qu'on ne rencontre pas du tout sa mère, Morgause, que j'adore.

Quant à Rhian, elle est très attachante. Malgré le fait que son sort soit scellé de façon funeste bien avant sa naissance, elle est forte et courageuse dans l'adversité. Malgré ses doutes fréquents, qui pourraient rapidement lasser le lecteur, elle inspire la sympathie et la compassion. Elle possède également une faculté intéressante qui pimente un peu le récit. L'atmosphère développée dans les parties qui la concernent est d'ailleurs très prenante.

J'ai réellement beaucoup aimé ce livre dont l'histoire peut paraître conventionnelle, mais qui est plus fourni qu'il n'y paraît.

Un excellent premier tome qui me donne envie de découvrir le second, ce que je vais faire immédiatement.

Livre lu dans le cadre de :



0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!