dimanche 6 janvier 2013

2 La Liste de mes envies - Grégoire Delacourt

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Je ne sais plus où j'ai entendu parler de ce livre, mais le résumé m'avait plu et du coup, grâce à mes 100 points France Loisirs, j'ai pu me l'offrir.

Je ne m'attendais pas du tout à ça, et du coup, je suis un peu perdue. Je crois que j'ai aimé, mais je ne suis pas sûre. C'est vraiment bizarre quand on a cette sensation là face à un livre.

Lorsque j'ai lu le résumé, je m'attendais à quelque chose de très léger, un peu dans le style de Le Prochain truc sur ma liste de Jill Smolinski.

En fait, pas du tout. Ce n'est pas un livre léger, c'est même un livre dur, cruel par bien des aspects. C'est ce qui fait sa force d'ailleurs.

La première partie du livre est ma foi toute conventionnelle : c'est la vie, toute simple, sans fioritures, de Jo et son Jo, avec ses jolis moments, ses moments de doute et ses moments pas très roses parfois. La vie qui continue malgré le gain inespéré de ces 18 millions. Et tout bascule.

La deuxième partie du livre vaut le détour. J'aime que ce livre ne soit pas un conte de fées, mais plutôt un conte de la cruauté ordinaire. J'aime le développement réaliste des événements. Bizarrement, j'ai éprouvé beaucoup de compassion pour Jo (lui), presque plus que pour Jo (elle). Alors que les événements auraient dû me faire éprouver le contraire. Mais le personnage de Jo (lui) est tellement bien écrit...

En fait, j'ai vraiment aimé ce livre.

(et c'est un détail, mais j'ai particulièrement aimé le mail que Fergus envoie à Jo à la fin).

Livre lu dans le cadre de :





2 companion(s) so far:

Chicky Poo a dit…

Il faut bien avouer que le résumé est plus qu'intriguant ! Et effectivement, quand j'ai commencé à lire ton billet, j'ai cru que c'était un livre qui se rapprocherait de "Le prochain truc sur ma liste"... Mais il n'en demeure pas moins que j'ai tout de même envie de le lire :)

Miss Bunny a dit…

et je te souhaite une excellente découverte :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!