dimanche 9 décembre 2012

4 La Couleur pourpre - Alice Walker

Depuis leur séparation, depuis des années, Nettie et Celie, deux jeunes Noires, soeurs tendrement unies, n'ont cessé de s'écrire. Mais aucune missive, jamais, n'est parvenue ni à l'une ni à l'autre.
C'est que Celie, restée là-bas, près de Memphis, subit la loi d'un mari cruel qui déchire toutes les lettres venues d'Afrique – où Nettie est missionnaire. Alors Celie, la femme-enfant, écrira via le bon Dieu, qui, lui, sait tout... Pourquoi, entre elles, cette correspondance déchirante et sans fin, obstinée, presque immatérielle ?

Je ne suis pas passée loin du coup de coeur avec ce livre. Je n'en connaissais que le titre, n'ayant jamais vu non plus le film (mais je sens qu'il va rejoindre rapidement ma PAV).

J'ai d'abord été un peu ennuyée par la narration : roman de type épistolaire, à la 1e personne, beurk donc. Mais j'ai vite été emportée dans l'histoire, et je me suis vite prise de sympathie pour Célie, qui vit beaucoup d'épreuves difficiles et qui reste optimiste et gaie.

J'ai adoré la façon dont les différents thèmes sont abordés : les relations entre les gens, les sentiments, le sexe et l'homosexualité...

Cependant, ce n'est pas un coup de coeur car si j'ai aimé toutes les lettres de Célie à Dieu dans un premier temps et à Nettie dans un deuxième temps, les lettres de Nettie, elles, m'ont vite ennuyées. Non pas par leur style (qui diffère largement de la façon de parler de Célie), mais par leur teneur. J'avoue : l'Afrique, ce n'est pas un continent qui m'attire. Les différentes cultures qu'on peut y trouver, l'histoire du continent et des peuples qui y vivent m'indiffèrent et je n'éprouve que peu d'intérêt pour elles. Du coup, tous les détails de la mission de Nettie et Samuel dans leur petit village d'Afrique me sont passés au-dessus et j'en suis arrivée à sauter des passages entiers.

Néanmoins, le reste du livre a largement contribué à m'intéresser.

Un très joli livre qui me donne bien envie de découvrir le film.

Livre lu dans le cadre de :



4 companion(s) so far:

Sofynet a dit…

Un livre lu quand j'étais au lycée, et que j'avais beaucoup aimé. Et le film est un coup de coeur pour moi (d'ailleurs, il faudrait que je le revois ! ). Hop, billet ajouté ! Bon dimanche.

Chasse-mouche a dit…

Comme toi je ne connais que le titre. Tu m'as donné envie de le lire maintenant !

Miss Bunny a dit…

Sofynet > c'est malin, j'ai encore plus envie de voir le film maintenant :)

Chasse-mouche > si tu veux je peux te le prêter à noël ?

Sabine a dit…

Je confirme : un film magnifique !
A voir ou revoir absolument avec Whoopi Goldberg, Danny Glover, une musique de Quincy Jones (si je ne me trompe pas !).
Superbe moment de ciné :-) !

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!