samedi 8 décembre 2012

5 Des fleurs pour Algernon - Daniel Keyes

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l'état de bête...

Après avoir lu plusieurs avis élogieux sur ce livre, après qu'il m'a été conseillé par Nelfe (et en plus il faisait partie de ses choix pour le LDPA 3), je ne pouvais pas passer à côté.

En fait, je pouvais.

Encore un récit à la première personne. Et quelle première personne ! Si le Charlie du début m'a attendrie et m'a semblé sympathique, le Charlie "évolué" m'a franchement agacée : je l'ai trouvé arrogant, suffisant, autoritaire et finalement peu intéressant.

On m'avait dit : oui, mais la fin vaut le coup. Bof. La fin est attendue et j'ai du mal à compatir pour cette personne.

Les autres personnages manquent également d'intérêt et j'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser à l'intrigue.

Sans compter certains clichés sur la place de la femme qui m'ont hérissé le poil.

Bref, un livre qui n'a pas réussi à m'émouvoir.

Livre lu dans le cadre de :


5 companion(s) so far:

Nelfe a dit…

Oh sans rire!? Tu n'as pas aimé?
Mince alors... Désolée, pour moi ce fut un grand moment de lecture.

Méloë a dit…

Oh mince. De mon côté, ce bouquin m'avait bouleversée. Charlie devient assez odieux en effet mais quelque part je trouvais qu'il en était d'autant plus touchant, parce qu'on voit clairement que ses facultés émotionelles et relationelles n'évoluent pas au même rythme que ses facultés intellectuelles. Du coup, il a beau devenir "intelligent" il est quand même toujours aussi largué au milieu des auters.
Cela-dit, c'est vrai que le récit est tellement centré sur sa personne que si tu n'a pas accroché au personnage, la lecture n'a pas du être une partie de plaisir :/

Miss Bunny a dit…

Nelfe > ben t'as pas à être désolée. Dommage pour moi

Méloë > effectivement, lecture pas tellement plaisir pour le coup. Bah, je me suis rattrapée après :)

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

Je l'ai acheté il y a quelque temps sur recommandations de beaucoup d'amies, j'espère que je ne serai pas trop déçue !

Miss Bunny a dit…

je pense que tu ne risques pas trop d'être déçue : je suis une des très rares à qui il n'a pas plu.

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!