lundi 19 novembre 2012

9 Une place à prendre - JK Rowling

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.

Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

 Avant de commencer, je tiens à remercie Olivier et Priceminister de m'avoir fait parvenir ce livre dans le cadre de l'opération : "Les Matchs de la Rentrée Littéraire 2012".

Comme beaucoup de gens, j'attendais ce livre avec impatience : le retour de JK Rowling et de sa magnifique prose, qu'elle nous fait découvrir sous un nouveau jour, ne pouvait que nous intriguer. J'ai volontairement essayé néanmoins de me détacher complètement de l'idée que je me faisais de cette auteure (de même que j'ai retardé ma relecture des Harry Potter alors que je meurs d'envie de retourner à Hogwarts depuis au moins 3 mois).

Ceci dit, je dois dire que cette précaution a été assez inutile, puisque JK Rowling elle-même se charge bien vite de nous dépayser.

Pourtant, on retrouve dans ce livre certains éléments déjà perçus dans Harry Potter : la peinture de la vie d'une petite bourgade notamment, la vie de famille "ordinaire" entre un père obsédé par les apparences, un mère un peu rigide et un enfant prompt à la violence.

Ici, ce n'est pas une famille que nous suivons, mais plusieurs, ce qui m'a pas mal déroutée au départ d'ailleurs : chaque chapitre présentait quelqu'un de nouveau. J'ai eu un peu l'impression de me retrouver dans un roman de Stephen King à un moment.

Ce qui m'a le plus étonnée, et pour tout dire un peu déplu, c'est la vulgarité de certaines descriptions, de certains dialogues. J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages et d'ailleurs, je ne suis pas sûre d'avoir totalement réussi. Disons qu'il y avait les personnages que je détestais (Simon, Fats) et ceux que je n'aimais pas trop. Ma préférence va probablement à Krystal.

Cependant, à aucun moment je ne me suis ennuyée. J'ai d'ailleurs lu le livre, pourtant conséquent (670+ pages), entre vendredi soir et samedi. Il ne se passe pas grand-chose (entre l'événement initial et l'événement final), mais c'est suffisamment bien raconté pour maintenir l'envie de continuer. Ce qui me plaît le plus c'est que les personnages ne sont hélas pas des caricatures. Pour un peu, on pourrait tourner cette histoire à la façon d'un documentaire que ça ne jurerait pas.

Il se peut que je relise ce livre, en anglais cette fois, car je pense que la traduction, bien que de qualité me semble-t-il, enlève beaucoup à l'authenticité et à l'atmosphère.

Un livre surprenant quand on s'attend à retrouver la poésie des Harry Potter, mais à découvrir. (Ma note : 14/20)

Vous pouvez le retrouver sur le site Priceminister.


Livre lu dans le cadre de :

9 companion(s) so far:

Chasse-mouche a dit…

J'ai eu le même avis que toi après la lecture. Sauf que je n'avais lu aucun Harry Potter avant. Donc je ne connaissais pas la prose de Rowling. Et c'est tellement bien écrit que comme toi j'ai détesté certains personnages (Fats et Gavin surtout) ou adoré d'autres (Kay ou même Krystal qui est super touchante sous sa carapace de racaille).

Chapitre-Livresque a dit…

J'ai très envie de le lire mais le prix me rebute quelque peu ...

Cline612 a dit…

J'ai très envie de le découvrir vu la tonne d'avis différents qu'il y a sur la blogo

Miss Bunny a dit…

Mo > Personnellement, j'ai eu beaucoup de mal avec Kay, qui franchement se monte la tête pour un homme qu'elle connaît à peine très (trop) vite. Heureusement, son attitude à la fin m'a permis de l'apprécier un peu plus.

Chapitre-Livresque > c'est vrai que le prix est exorbitant. Tu n'as plus qu'à attendre qu'il sorte en poche (ou l'acheter d'occasion). Ou te renseigner à ta bibliothèque, je pense que s'il n'y est pas encore, il y sera très vite.

Cline > c'est vrai que les avis ne sont pas unanimes et ça attise l'intérêt :)

jelydragon a dit…

La langage vulgaire m'a franchement géné aussi, mais contrairement à toi, je n'ai pas aimé du tout.

Miss Bunny a dit…

J'ai d'ailleurs noté qu'il fallait que j'aille voir ta chronique dès que j'aurai récupéré internet :)

Samarian a dit…

Rah lala, mais pourquoi il est si cher ce livre ???

Mélymélo a dit…

Je n'ai pas trop accroché ce livre :)

Miss Bunny a dit…

Samarian > euh... joker ! :)

Mélymélo > je crois que c'est le cas de beaucoup de gens. Soit on accroche, soit on est vite lassé par le fait qu'il ne se passe rien...

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!