mardi 20 novembre 2012

4 Blade Runner - Philip K. Dick

Sur terre, quelques temps après l'holocauste nucléaire : les espèces animales ont quasiment disparues et certains humains, dit "spéciaux", se sont mis à muter, voire à régresser. Rick Deckard est chasseur de prime. Il est chargé de démasquer et d'éliminer des Andys, des androïdes dont le séjour sur terre est illégal. Mais leur perfection est telle qu'il est quasiment impossible de les différencier des humains. Ils pourraient d'ailleurs être bien plus nombreux que prévu. Au point que Deckard finira par se demander s'il n'est pas lui-même une création artificielle dont les souvenirs auraient été implantés.Mais alors qu'est-ce qui différencie les humains des androïdes ? Peut-être cette capacité à utiliser la "boite à empathie", qui les plonge dans le corps perpétuellement meurtri de Wilbur Mercer. Mercer qui pourrait bien s'avérer être un usurpateur...

Sans être une fan absolue de l'oeuvre de Dick, j'aime quand même beaucoup son travail. Pourtant, je suis souvent déçue par la chute et dans le cas de Total Recall ou de Minority Report, je trouve les films bien meilleurs. Mais avec Dick, comme avec très peu d'auteurs finalement, je suis tout de suite, dès le premier mot, emportée dans l'ambiance.

Dick a une façon unique et diablement efficace de créer une atmosphère (et la couverture de cette édition, que je trouve magnifique, rend cela magnifiquement bien).

Ici, encore une fois et malgré deux premiers chapitres qui m'ont paru compliqué au premier abord, j'ai été embarquée tout de suite. Je m'y vois très bien dans ce monde post-apocalyptique qu'il décrit.

Je suis vraiment agréablement surprise par ce livre, car j'avais déjà vu le film, que j'avais plutôt détesté : je le trouvais lent, long et très marqué années 80. Ici, rien de tout cela. Une de mes collègues m'a dit : "tu verras, il est daté" et pourtant je n'ai pas ressenti que ce livre avait vieilli une seule minute.

Cependant, et comme régulièrement chez Dick, je n'ai pas aimé la fin. Probablement parce que j'ai du mal à la comprendre et il faudra certainement que je la relise pour bien tout saisir.

Bref, j'adhère totalement, et je ne vois pas bien ce que je peux vous dire de plus pour vous convaincre de le lire à part : lisez-le !

Livre lu dans le cadre de :

4 companion(s) so far:

LittleMiss a dit…

Je reste effarée de voir tout ce que tu as le temps de lire!

Miss Bunny a dit…

Pour les 3 derniers livres je n'ai pas eu le choix en fait : il fallait absolument qu'ils soient lus dans la semaine. Sinon sur le mois de nov je ne suis qu'à 4 livres pour l'instant c'est vraiment pas énorme :)

herisson08 a dit…

Je n'ai jamais lu de livre de lui, une erreur que je vais réparer vite, je suis très sensible aux ambiances...

Miss Bunny a dit…

je ne peux que t'encourager dans ce cas ! bonne découverte !

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!