dimanche 23 septembre 2012

7 Marley et moi - John Grogan

Si le chien est le meilleur ami de l'homme, il peut parfois être le pire. C'est ce que vont découvrir John et Jenny Grogan, quand ils décident d'acheter un labrador peu de temps après leur mariage, afin de tester leurs capacités parentales. D'adorable petite boule de poils, Marley se transforme en un mastodonte de quarante-cinq kilos, qui détruit tout sur son passage, dévore quantité de nourriture et d'objets en tout genre, et témoigne d'un attachement  aussi débordant qu'envahissant envers ses maîtres. 

 Vous le savez, je suis une madame chat, pas une madame chien. Mais bon, j'aime quand même les bons gros toutous qui font des bêtises (surtout chez les autres). J'ai trouvé ce livre dans une braderie, et j'ai craqué, et un soir de la semaine dernière où je n'arrivais pas à dormir ni à me concentrer sur Fever (parce que j'ai du mal à me concentrer sur de l'anglais ces temps-ci), je l'ai pioché dans ma grande PAL.

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par la fin : c'est ce que j'ai trouvé le plus intéressant et le plus attendrissant et émouvant dans l'histoire, probablement parce que le sujet principal de cette partie est bel et bien Marley, ce qui n'est pas le cas dans le reste du livre.

J'ai été assez déçue de voir que finalement, nous n'avons que peu d'anecdotes sur les bêtises de Marley et que sa vie se déroule assez vite, comparativement au récit que nous avons de la vie de l'auteur. Je ne m'attendais pas à ce que sa vie personnelle prenne autant de place dans le livre, même si ça paraît logique qu'elle y apparaisse un peu quand même.

J'ai parfois eu l'impression aussi que le point important de l'anecdote était déplacé par rapport à ce qu'on aurait pu attendre. Par exemple, l'auteur nous raconte les nombreuses fois où il a retrouvé son chien, les pattes et le museau ensanglantés à cause de la terreur que lui causait la foudre. Sauf que ce qui l'inquiétait était l'ampleur des dégâts matériels causés par son chien et le montant des réparations. Je sais mais je retrouve mon animal en sang, je panique à cause de ses blessures, pas à cause des bêtises qu'il a pu causer...

Une lecture sympathique, mais j'ai largement préféré Dewey, dans le même genre (et le fait que Dewey soit un chat n'y est pour rien).

Livre lu dans le cadre de :


__________________________________________

Quelques mots sur la Pennsylvanie, un des états où se déroule l'histoire :
Voilà un état que j'aimerais bien visiter, ne serait-ce que pour aller à Philadelphie, la ville où a été signée la Déclaration d'Indépendance des USA en 1776.
Et puis Philadelphie, c'est la ville où a été inventé le Philly Cheesesteak, un sanwich américain qui n'est pas très beau à voir, mais une tuerie en bouche ! Rien que de vous en parler, j'en salive !

7 companion(s) so far:

alison trebes a dit…

Ah "Dewey" .. J'en lis quelques chapitres par çi par là. Mais j'adore :)

Marley et moi est dans ma bibliothèque mais ton avis concernant l'inquiétude inexistante pour son chien ensanglanté m'a un peu refroidi :/

Miss Bunny a dit…

ce n'est qu'un détail et on voit bien par ailleurs que l'auteur a aimé et aime toujours son chien mais ça m'a fait tiquer quand même, j'avoue.

Aidoku a dit…

J'avais adoré le film, pour lequel j'avais d'ailleurs fini en larme et j'ai toujours voulu découvrir le roman.
Si tu veux voir les bêtises de Marley, regarde donc le long métrage. ^^
Et soit dis en passant, moi aussi je m'inquiète d'abord pour mon chien que pour mes meubles.

Miss Bunny a dit…

j'ai très envie de voir le film, surtout que j'aime beaucoup Jennifer Aniston :)

Sofynet a dit…

Je n'ai pas encore lu le roman, qui est dans ma PAL, mais j'ai vu le film, qui m'a ému aussi... Hop, billet ajouté !

Miss Bunny a dit…

je ne me suis toujours pas procuré le film. un jour peut-être. tiens je vais voir s'il est dispo à ma médiathèque !

Luna a dit…

C'est intéressant ta vision de ce roman. N'étant pas une Madame Toutou (ni même une Madame Animaux), j'ai apprécié ce que tu n'avais pas aimé et inversement... Du coup, au final, je crois qu'aucune de nous deux n'a été conquise par ce livre !
Passe de bonnes vacances :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!