dimanche 15 avril 2012

2 Numéro 9 - Shane Acker

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils avaient crées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au coeur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'Humanité. (allociné)




Jeudi, je suis allée en pélerinage à Paris, à la Cinémathèque. Ben oui, mon réalisateur préféré y est à l'honneur depuis le 7 mars. L'expo est d'une magnificence... Dès les premières secondes, j'ai fait abstraction de la foule pour plonger avec délices dans l'univers de Tim Burton. VOus n'aurez rien d'autre comme compte rendu car je n'ai aucune photo : j'étais bien trop dedans pour songer à sortir mon APN, et puis y'avait bien trop de monde, et de toutes façons, mon frère, qui m'a accompagnée alors qu'il n'est pas franchement fan du bonhomme, et qui donc n'était pas aussi à fond que moi, m'a dit qu'en fait les photos étaient interdites. Ca, c'est fait.

Du coup, en rentrant, j'aurais bien voulu me refaire un ou deux (voire tous ceux que j'ai) films de ce réalisateur de génie sauf que :
- mes 2 télés sont mortes
- le lecteur dvd de mon portable est mort
- l'écran de mon ordi de bureau est mort.
Oui, je sais, la lose.

Du coup je me suis rappelé que j'avais Numéro 9 sur mon portable. Techniquement, Burton n'y est que producteur, mais je me suis dit que je trouverais bien de quoi me mettre sous la dent, histoire de me satisfaire en attendant l'arrivée de mon lecteur dvd externe acheté chez mes copains d'Am@zon et/ou l'achat d'une nouvelle télé, j'espère le mois prochain.

Bon.

Autant vous dire, je suis un peu déçue.

L'animation est superbe, ça, y'a rien à dire. Mais à la fin du film, je me suis sentie exactement comme à la fin de La Guerre des Mondes : perplexe. Je ne sais pas trop s'il y a une morale, un message dans ce film. Je ne sais même pas vraiment de quoi ça parle (à part l'évidence décrite dans le résumé, merci). Je crois que je suis passée totalement à côté.

Visuellement, c'est très réussi. Mais pour ce qui est du contenu, c'est... vide.

Vivement que mon lecteur dvd externe et/ou mes sous pour acheter ma télé arrivent...

2 companion(s) so far:

Aidoku a dit…

Ce film me dit bien.
Même si je ne savais même plus ce que ça racontait avant ta chronique. ^^

Miss Bunny a dit…

Bon, ben j'attends ton avis alors :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!