samedi 21 avril 2012

2 La Saga du roi Arthur, tome 1 : Le roi de l'hiver - Bernard Cornwell

Au Ve siècle de notre ère, les ténèbres se sont abattues sur les îles Britanniques, désertées par les Romains, assaillies par les féroces Saxons, et où le christianisme est en lutte perpétuelle avec les vieux dieux païens. Face à tous les périls nouveaux, les vieux royaumes bretons ne tiennent encore que grâce à l'unité fragile imposée par leur Roi des Rois, Uther Pendragon.

Mais les forces de celui-ci déclinent, sa vie touche à sa fin, et son héritier n'est qu'un enfant, né par une sombre nuit d'hiver.

Seul un homme peut tenir le rôle crucial naguère joué par Uther Pendragon : Arthur, son fils illégitime, qu'il avait rejeté et exilé. Génial chef de guerre et homme d'Etat né, entouré de partisans fidèles jusqu'à la mort, Arthur reviendra donc sauver son peuple menacé et s'efforcer, au prix d'âpres combats et d'héroïques efforts, d'apporter la paix au royaume de ses pères.

J'avais déjà lu ce livre il y a quelques années, et je viens tout juste de me procurer la suite (grâce à Gibert, car elle n'est plus éditée). Alors il fallait bien que je le relise (d'autant que je dois mettre ma liste de livres à jour pour le challenge arthurien d'Audrey). Et bien m'en a pris, car je me suis rendue compte que je ne me souvenais pas DU TOUT de l'histoire de ce bouquin.

Pour ceux qui s'attendent à découvrir Arthur dans toute sa gloire, ce livre peut être une déception. Arthur n'y tient finalement pas une si grande place, même si c'est le récit de ses batailles que l'on y lit. Le personnage principal, c'est Derfel, un enfant saxon recueilli et élevé par Merlin, qui deviendra guerrier d'Arthur puis moine chargé par sa reine d'écrire le récit de la vie d'Arthur. On découvre donc le contexte historique et la vie d'Arthur à travers son regard et ses souvenirs.

C'est assez intéressant comme façon de faire, car nous assistons à des flash-backs, mais aussi des dialogues entre lui et la reine Igraine (pas la mère d'Arthur, une autre, ultérieure) qui expliquent comment l'histoire a été modifiée pour arriver jusqu'à nous sous forme de légende (on comprend mieux notamment l'histoire d'Excalibur enclenchée dans une pierre). Bien entendu, la note de l'auteur à la fin du livre rétablit la vérité sur la réalité historique...

En ce qui concerne les personnages, je n'ai pas spécialement d'affection pour aucun d'entre eux, sauf peut-être Ceinwyn. En revanche, je suis ravie du portrait qui est fait de Lancelot et Guenièvre : moi qui les déteste, je suis heureuse de voir que quelqu'un les dépeint enfin comme des personnages vils, couards et vraiment peu dignes d'intérêt (surtout Lancelot).

Je suis déçue du peu de proéminence du personnage de Morgane dans ce premier tome. J'espère avoir l'occasion de la croiser plus souvent lors des tomes précédents.

Un premier tome sympathique donc, malgré l'abondance de scènes de bataille, qui pose de bonnes bases pour la suite.

Livre lu dans le cadre de :

2 companion(s) so far:

Audrey a dit…

T'en loupes pas une quand il s'agit de descendre Lancelot et Guenièvre, s'en prennent encore plein dans la poire :D
Sinon cette saga est sur ma wish-list depuis longtemps, j'espère m'y mettre bientôt ^^

Miss Bunny a dit…

et puis là ils me facilitent la tâche :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!