jeudi 16 février 2012

5 20th century boys, tome 1 - Naoki Urasawa

Kenji est seul avec sa mère pour s'occuper de son magasin, depuis que sa sœur a disparu il doit aussi prendre soin de sa petite nièce Kanna. Il habite depuis toujours ce quartier, croise régulièrement ses anciens camarades de jeu et semble avoir définitivement mis de côté ses ambitions, ses vieux rêves. Pourtant un jour il entend parler d'un couples qui a soudainement disparu près de chez lui, sur leur porte il aperçoit un étrange dessin qui commence à l'intriguer, un dessin qui lui rappelle le groupe qu'il formait avec ses copains, gamins, et avec qui il s'était engagé à "protéger le monde"... Mais c'est avec la mort de l'un d'eux, "Donkey", que les choses s'affolent dans sa tête. Il va alors commencer son enquête et tenter de découvrir qui est ce mystérieux "Ami" qui dirige le groupe qui se cache sous ce dessin.




Je ne fais généralement pas de chronique tome par tome pour les mangas. Quelquefois même je ne fais pas de chronique du tout. Bizarrement, je trouve ça plus dur à chroniquer que les livres (surtout que j'ai parfois du mal même avec les livres...).

Mais celui-là fait partie de mon challenge ABC, donc je me lance.

Je ne connais ce mangaka que depuis très peu de temps. Ses titres me disaient quelque chose, mais je n'avais jamais été attirée, ni par les couvertures (regardez celle-ci, on ne peut pas dire qu'elle soit très attractive, surtout pour une fille comme moi qui aime surtout les shojo), ni par les dessins. Or le dessin a toujours été mon premier critère de choix lorsqu'il s'agit de mangas. Et puis j'ai découvert Monster. Sans avoir été conquise, j'ai apprécié les qualités narratives de ce manga qui se lit en fait comme un très bon roman policier. Ayant lu que 20th Century boys était encore mieux, il fallait que je le découvre.

Le premier tome remplit très bien son rôle : j'ai envie de découvrir la suite. Je ne suis pas charmée par les dessins, et j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans les flashbacks (qui sont déjà parfois difficiles à appréhender, mais encore plus quand on ne reconnaît pas les traits des personnages, notamment du personnage principal), mais cette introduction est très bien menée, avec juste assez de suspense et d'humour pour me donner envie de continuer.

Je ne vois pas bien l'intérêt de la nièce et de la soeur disparue pour le moment, mais j'imagine que ce point-là trouvera sa place dans l'intrigue au moment voulu.

Voilà en tout cas qui est de bon augure pour la suite.
Je vous ferai certainement une chronique quand j'aurai lu la totalité de la saga, n'attendez pas un compte-rendu tome par tome.

Livre lu dans le cadre de :

5 companion(s) so far:

Aidoku a dit…

Je n'ai jamais été attiré par les mangas de Naoki Urazawa, principalement à cause de ses dessins, qui ne me plaise pas beaucoup. Et puis un jour, j'ai découvert 20th Century Boys et j'ai été transporté. L'auteur a un talent incroyable pour raconter des histoires originales et intelligentes.
Par contre, si tu as déjà du mal avec les flash-back, t'es pas sorti de l'auberge. XD

Miss Bunny a dit…

ça devrait aller, c'était les 2/3 premiers qui m'ont posé pb, une fois que j'ai compris comment ça marchait c'était bien mieux :)

Luna a dit…

C'est vrai que la couverture est spécialement... moche.
Cela dit, c'est vrai que j'entends beaucoup de bien de ce manga et puis comme je participe également à ce challenge, si je le trouve dans ma médiathèque, je me lance !

(et je suis totalement d'accord avec toi : Les BD et mangas (surtout les mangas) sont plus difficile à chroniquer que les romans. Mais bon d'un autre côté il s'y passe "moins" de choses et les personnages sont peut-être moins approfondis...)

jelydragon a dit…

J'avais commencé de le lire et j'aimais vraiment beaucoup, mais j'ai plus ou moins arrêté de lire des manga, parce que ça revient beaucoup trop cher.
Bref c'est quand même une super série.

Miss Bunny a dit…

Luna > je ne suis pas forcément d'accord pour le "moins approfondi". Certains mangas s'attachent bien plus à la caractérisation que certains livres (et j'en ai lu un paquet de livres où on n'apprend quasi rien sur les persos)

jelydragon > c'est vrai que ça revient cher. Heureusement, ma médiathèque est assez bien fournie

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!