dimanche 29 janvier 2012

6 Les Enfants du Titanic - Elisabeth Navratil

Michel Navratil enlève ses enfants et s'embarque sur le Titanic sous un pseudonyme, en ne laissant qu'une seule lettre pour prévenir sa femme. Ses enfants, Lolo et Momond, ne se doutent de rien et sont tout joyeux. Mais le Titanic coule et les deux frères se retrouveront orphelins de père, sans souvenir de leur nom de famille. Leur mère mettra tout en oeuvre pour les retrouver...




J'ai toujours été fascinée par l'histoire du Titanic, ce géant des mers soi-disant insubmersible, et par le destin malheureux de ses passagers. Alors quand en cherchant un auteur N pour mon ABC 2012 je tombe sur cette auteure et ce livre, je me dis : chouette, je vais en apprendre plus !

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Principalement parce que Navratil écrit au présent. Et je ne sais pas pourquoi, mais les récits au présent ne m'emballent pas : je les trouve figés, sans âme. Et de plus, dès le début, j'ai été surprise de voir à quel point elle aimait les juxtapositions ; certaines phrases accumulent les virgules, ce qui donne un effet de liste assez désagréable.

On a beaucoup de mal à éprouver de la sympathie (et encore moins de l'empathie) pour les personnages et pour ce qui leur arrive.

Heureusement, cela change un peu à partir du moment où le paquebot heurte l'iceberg. L'auteure arrive à partir de ce moment-là à bien faire passer les émotions, le sentiment d'urgence qui devrait émerger et la placidité des passagers de 1e classe, qui ne se rende pas compte que le danger est réel.

Les descriptions m'ont remis en mémoire le film de James Cameron (que j'ai très envie de revoir, et ça tombe bien, c'est prévu pour demain soir, vu que je veux en étudier un passage avec mes olives la semaine prochaine^^).

Néanmoins, ce n'est pas le coup de coeur auquel je m'attendais. Le livre est bien trop impersonnel pour que ça en soit. Tant pis.

Les héros de ce livre sont le grand-père, le père et l'oncle de l'auteure (alors âgés respectivement de 22, 4 et 2 ans), qui y relate donc des faits réels. Elle indique néanmoins en postface avoir rajouté quelques personnages fictifs et événements, et en avoir modifié certains autres.

Livre lu dans le cadre de :

6 companion(s) so far:

Atrabilaire a dit…

Contrairement à toi, j'aime bien les récits au présent.
J'ai pensé à toi y'a pas longtemps car, prise d'une envie urgente de lire, j'ai commandé la suite de Hunger Games et... la trilogie Le Pacte des Marchombres :)

Miss Bunny a dit…

J'ai Hunger Games 1 sur ma PAL, j'ai vu sur ton blog que tu trouvais qu'il ressemblait à Battle Royale : c'est ce qui me fait peur, j'avoue. Et puis tout le monde l'encense tellement ce livre que de toutes façons je sais que je vais être déçue ^^

Et haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan Le Pacte des Marchombres !!! je croyais que tu les avais déjà lus ?! Eh bien bonne lecture et bonne découverte, chanceuse !

Val84 a dit…

L'histoire a l'air bien mais dommage qu'on ne s'attache pas vraiment aux personnages.

Aidoku a dit…

C'est dommage, une histoire vraie aurait pu être intéressante. :(

Minifourmi a dit…

C'est la première fois que j'entends (ou plutôt lit) quelqu'un affirmer ne pas aimer les récits au présent. Personnellement, j'ai tendance à préférer. Je trouve que ça rend l'histoire plus réaliste, plus concrète, et je m'identifie mieux!
Mais du coup, je crois que je vais faire plus attention aux temps du récit dans mes lectures!!! ^^
C'est noté pour le challenge!

Miss Bunny a dit…

Merci :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!