dimanche 23 octobre 2011

6 Entre chiens et loups, tome 1 - Malorie Blackman

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin.




Après en avoir lu une superbe chronique sur je ne sais plus quel blog (sorry), j'ai eu envie de découvrir cette histoire, et ma maman m'a offert les 4 tomes de cette saga pour mon anniversaire. Je profite donc du RAT pour enfin les lire.

Ce livre ne m'a plu qu'à la toute fin à vrai dire. Je trouvais l'histoire intéressante, mais le traitement ne m'a pas plu. Slalomer sans arrêt entre Callum et Sephy, quel ennui ! Et puis je dois dire que j'ai trouvé Callum transparent et Sephy un peu niaise. Et je n'aime pas son prénom. Enfin, j'aime bien Persephone, mais je n'aime pas Sephy.

Quant aux autres personnages, entre Lynette qui ne sert à rien, Jude que j'ai envie de baffer, les parents Hadley engoncés dans leurs pauvres petits problèmes et Minerva qui est tout le temps aigrie, quel bonheur !

Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai fini par accrocher. Assez tard, j'avoue, mais l'enchaînement des événements dans le 3e tiers du livre m'a beaucoup plu, et la fin m'a scotchée, et c'est ce qui m'a convaincue de continuer.

Une lecture en demi-teinte, donc, mais dont la fin vaut le détour.

Livre lu dans le cadre de :

6 companion(s) so far:

Atrabilaire a dit…

J'ai apprécié en lisant, au fur et à mesure, tout comme toi. Le premier chapitre, à vrai dire, m'a presque fait abandonner...
Inverser les rapports de puissance blancs/noirs par rapport à notre monde à l'époque de la ségrégation (...hum...) me paraissait une bonne idée, mais pas exploitée, au final ça n'apporte rien. Le passage "réflexion" où je-sais-plus-qui se demande comment serait le monde avec les Nihils au pouvoir m'a à vrai dire bien saoulée.
J'ai apprécié, contrairement à toi, Jude, dont le comportement me semblait "juste" par rapport à ce qu'il vivait. En revanche, Callum (dont le nom me fait penser à Gollum, pas sexy) m'a bien lourdée. Sauf à la toute fin (2 dernières pages) où je ne m'y attendais pas, et j'avoue, j'ai quand même versé une petite larme.
Je pensais que Ryan avait eu une aventure avec la mère de Sephy, j'ai trouvé que la mort du papa était vraiment nulle et trop prévisible, et la mère de Callum m'a vraiment fait de la peine, j'ai apprécié le moment du procès, bref, des +, des -, je verrai bien au volume 2 !
En tout cas c'est dur de ne pas lire ton autre message de blog ! ^^

Miss Bunny a dit…

moi aussi je pensais que Ryan avait eu une aventure avec Jasmine. Et je croyais même que Jude était en fait le fils de Meggie et Kamal, puisqu'apparemment il a un fils... mais on n'en parle pas, snif...

Désolée pour le deuxième message ! et en plus, ce soir ou demain, il y aura certainement la chronique du 3e tome !

Méloë a dit…

C'est intéressant de découvrir ton billet, après avoir lu tous ceux si enthousiastes des autres lecteurs. Ca permet de remettre un peu d'équilibre. De mon côté, cela fait un an que ce premier volume traîne dans ma PAL sans que je ne me décide à l'ouvrir.

Miss Bunny a dit…

c'est vrai que la plupart des chroniques sont plutôt élogieuses. Je lirai la tienne avec plaisir, quand l'envie te prendra de le lire !

Méloë a dit…

Me revoici donc après avoir lu ce premier tome. Et effectivement, mon avis eest bien plus proche du tien que de tous ceux que j'avais pu lire ailleurs.
Et effectivement, on finit par accrocher. J'ai même lu les 150 dernières pages d'une traite. Ces 150 pages ne m'ot pas fait radicalement changer d'avis sur le bouquin, mais tout comme toi, elles m'ont donné envie de laisser malgré toutune chance à la suite.

En revanche, je suis chagrinée par cette traduction "primas/nihils"...Comment sont rendues toutes les métaphores cross = dague = fleuret...De même pour les noughts = o = 0 ? Sans compter tous les jeux de mots où cross vient remplacer "christ" dès qu'il est question de religion ? Ca m'intéresserait de le feuilleter en VF, tiens !

Miss Bunny a dit…

ah tiens, du coup je ne sais pas. Tu me donnes presque envie de le relire en anglais :)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!