mercredi 8 juin 2011

3 Incarceron - Catherine Fisher



Incarceron, une prison à nulle autre pareille : elle décide qui doit vivre... et qui doit mourir.
Rien ne peut lui échapper
Finn est prisonnier d'Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s'évader.
Claudia, la fille du directeur d'Incarceron, vit à l'Extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu'elle n'a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.
Un jour Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l'autre. Alors surgit un espoir, la possibilité d'échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.


J'avais une telle envie de le lire que j'avoue être très déçue.

L'objet en lui-même est très beau, j'adore la couverture, en relief, de jolies couleurs (même pour moi qui n'aime pas le bleu). En revanche j'ai trouvé la police choisie très désagréable à lire.

En ce qui concerne l'histoire, je n'ai pas non plus été emballée. L'écriture est fluide, et malgré quelques petites coquilles, se lit très bien. Mais il ne se passe pas grand chose dans le livre.
On suit les aventures de deux personnes différentes, à deux endroits différents, qui vont finir par communiquer, mais honnêtement, ni Claudia ni Finn n'ont trouvé grâce à mes yeux. Aucun n'a, selon moi, de capital sympathie ; c'est quand même dommage pour une histoire qui se déroule en deux tomes. Dans le livre, on nous explique que les gens qui ne connaissent pas Claudia la voient comme une jeune fille hautaine et inaccessible... c'est également ce que j'ai ressenti. Et Finn a eu le chic de s'entourer de gens vraiment pas sympathiques (Attia, Keiro, Gildas), ce qui fait que lui-même paraît fade, sans intérêt et pas aimable (dans le sens premier : qu'on peut aimer).

Incarceron est un personnage à part entière. Mais c'est pareil, je ne la voyais pas comme ça du tout. En fait je m'imaginais une histoire à la Cube (vous vous souvenez de ce film ?). Je n'ai pas été sensible aux mondes qui nous sont présentés, et je trouve vraiment préjudiciable que l'auteur ne nous parle pas plus de l'Epoque, et de ce qui a provoqué sa mise en place. Peut-être que c'est prévu pour le tome 2, mais en toute honnêteté, après ce tome-ci, je n'ai pas envie de continuer l'expérience. Je ne saurai donc pas le fin mot de l'histoire, mais ça ne me manque absolument pas !

Il faudrait que je revoie mon logo de"beurk", parce que ce livre-ci est plus une déception que vraiment un beurk. Je n'ai pas détesté, je n'y ai juste rien trouvé pour m'attirer.

3 companion(s) so far:

douline a dit…

Ha c'est vraiment dommage que tu n'ai pas aimé.
Pour ma part ça a été un véritable coup coeur !
Les seuls reproches que je peux lui faire se sont las changements de narration un peu trop fréquents et l'histoire qui met du temps à se mettre en place.

Au niveau des personnage j'ai bien accrocheé à Claudia et surtout Jared ! Mais je suis d'accord que Finn est pas très attachant comme héros.

Aidoku a dit…

Je ne connaissais pas vraiment ce titre, mais ta chronique ne me donne pas vraiment envie de faire sa connaissance pour le moment. ^^'

Miss Bunny a dit…

Douline > Jared non plus ne m'a pas plu...

Aidoku > oui mais je suis minoritaire. Les autres avis sur LA sont bien plus élogieux que le mien.

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!