dimanche 1 mai 2011

0 Percy Jackson and the Last Olympian - Rick Riordan

Most people get presents on their sixteenth birthday. I get a prophecy that could save or destroy the world. That's how it is when you're the son of Poseidon, God of the Sea. According to an ancient prophecy, bad things will happen when I turn sixteen - because I'm the one who gets to decide the fate of the entire world. But no pressure. This is the one where Kronos, Lord of the Titans, is beginning his attack on New York City, where Mount Olympus stands virtually unguarded. Oh, and the dreaded (and not to mention enormous) monster Typhon is also heading our way. So it's me and forty of my demigod friends versus untold evil . . .


Honnêtement, je suis là encore un peu déçue. Même si ce tome est meilleur que le précédent, je crois que le soufflé Percy Jackson est retombé en ce qui me concerne. Attention, ce n'est pas un livre beurk. J'aime même toujours beaucoup, mais je ne suis pas aussi enthousiaste qu'à la lecture des 3 premiers.

Pourquoi ?

Principalement parce que ce qui faisait le charme des premiers tomes a disparu ici : nous n'explorons plus le monde mythologique autant qu'auparavant. Ce tome est le tome de la confrontation, et non plus des découvertes.

Et puis je ne suis pas super satisfaite de ce qui est fait des personnages. Je trouve que les personnages secondaires manquent de profondeur, ils ne sont pas exploités autant qu'ils le pourraient être, à tel point qu'ils ne nous manquent pas, et quand il meurent, pour ma part, ça ne m'a rien fait du tout. Je n'ai pas versé une seule larme dans ce tome et en tout et pour tout j'en ai versé UNE dans le tome 3. Etant donné que je pleure très facilement, c'est un bon moyen pour moi de savoir si un livre m'a vraiment touchée ou non (ça et quand j'éclate de rire toute seule comme une bécasse, mais bizarrement, je me souviens plus des moments où je pleure à la lecture d'un livre...). Par exemple, j'ai pleuré pour chacune des morts de HP, parce que JK Rowling a su rendre les personnages secondaires aussi attachants et importants que les personnages principaux. Et je ne vous parle pas de la déception en ce qui concerne le personnage de Rachel...

En ce qui concerne Percy, je ne trouve pas qu'il ait évolué. Mais je pense que ça découle du fait que dès le premier tome, je trouvais qu'il faisait bien plus âgé que les 12 ans qu'il était censé avoir... Enfin j'imagine qu'on peut argumenter qu'il raconte l'histoire a posteriori, et que donc, c'est normal qu'il ait l'air plus âgé. Soit. Mais du coup, je ne l'ai pas vu grandir, mûrir.

En bref, un tome sympathique, et je ne me suis pas ennuyée, malgré les nombreuses scènes de combat, mais certainement pas le meilleur de la série.
____________________________

Livre lu dans le cadre du

________________________
101 in 1001 - 69 : 63/72

0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!