dimanche 1 mai 2011

3 Le Chaperon rouge - Catherine Hardwicke

Dans une histoire inspirée d’un célèbre conte de fées, une adolescente se retrouve en grand danger quand son village décide de chasser les loups-garous qui terrorisent la population à chaque pleine lune. Dans un endroit où tout le monde a un secret et est suspect, notre héroïne doit apprendre à suivre son coeur et trouver en qui elle peut avoir confiance. Allociné.


Bon, honnêtement, la bande-annonce m'avait pas accrochée. Et la mention "Par la réalisatrice de Twilight" avait plutôt tendance à me faire fuir. Mais je suis en vacances, et quand la famille Blacksad me propose d'y aller avec eux, je dis banco.

J'aurais pu m'abstenir.

Ce n'est pas une daube du niveau de Scream 4, mais c'est quand même vraiment pas génial. Déjà, même si je n'avais pas su que le film était réalisé par la réalisatrice de Twilight, j'aurais deviné. Visuellement, il est très beau. Mais dedans, y'a rien, du vide.

On nous entraîne dans un sempiternel trio amoureux (qui en plus se répète sur plusieurs générations, des fois qu'un seul ça ne suffirait pas), on essaye de faire peur sans vraiment y parvenir, on nous assourdit avec de la musique pseudo angoissante qui est parfois vraiment de trop - le silence, ça marche aussi pour faire peur, ou faire naître une émotion... Je pense à l'épisode The Body (saison 5 - BTVS) par exemple, magistral, sans musique - et puis on nous met de bons acteurs sans leur donner de rôles à leur mesure (nan mais franchement, Gary Oldman a été gâché dans ce film ! Et Amanda Seyfried vaut mieux que ça...).

Et puis soyons honnêtes deux minutes, quand il y a un triangle amoureux, on s'attend à ce que les acteurs soient un minimum craquants... ben non. L'acteur qui joue Peter a la bouche de travers, et celui qui joue Henry a des yeux de cocker triste - beurk. Perso, j'aurais plus craqué sur le personnage interprété par Michael Shanks - et oui, je me fais vieille, je ne craque plus sur les jeunes premiers, il me faut du mâle du vrai - malheureusement, il n'a pas fait long feu dans le film. Oh well...

Bon, tout n'est pas à jeter quand même : par exemple, je n'avais absolument pas trouvé le coupable, et la fin est pas mal trouvée - elle est ouverte, mais pas trop, mais quand même. C'est clair ? Non parce que si c'est pas clair, ben en fait, c'est le même prix. Voilà voilà.

Donc en gros, pour la midinette qui sommeille en vous, pourquoi pas (Mini-chapinette - 12 ans - a adoré), mais si vous voulez quelque chose d'un peu plus consistant à vous mettre sous la dent, passez votre chemin.



_____________________
101 in 1001 - 68 : 7/32

3 companion(s) so far:

Maria Julia a dit…

Hum... échos moyens comme beaucoup de monde. Logiquement je vais le voir mercredi soir, à la demande d'une amie. On verra bien et au moins, je sais que je peux compter sur l'esthétique ^^

Miss Bunny a dit…

tu me diras ^^

et sinon, welcome back !! tes exams se sont bien passés ?

Maria Julia a dit…

Thx! Ils n'ont malheureusement pas encore commencé -_-" mais le mémoire, lui, est presque fini :-)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!