samedi 9 avril 2011

3 Angels in America - Mike Nichols

Dans les années 80, l'Amérique est touchée par le Sida qui apparaît à l'époque comme le cancer des homosexuels. Les symptômes physiques obligent les gays à faire leur "coming out". Montrés du doigt, les malades doivent cependant faire face...

Empreinte de compassion, d'humour et de fantastique, cette saga ne peut laisser personne indifférent. Portrait critique d'une Amérique en proie à d'inextricables paradoxes touchant aussi bien à la sexualité qu'à la morale. Allociné.

MON DIEU MAIS QUELLE DAUBE INTERSIDÉRALE !!! Je sais que c'est rare que j'apprécie les mêmes choses que la masse, que j'idolâtre les mêmes histoires, que je partage l'engouement général mais là !

J'en avais entendu parler comme d'un chef-d'oeuvre, une oeuvre d'art, un must-see. Et bien merci mais non merci !!! Je ne sais même pas comment j'ai tenu jusqu'à la dernière minute, la dernière seconde.

L'émergence du Sida, la place des homosexuels dans la société des années 80, ce sont des sujets qui me touchent. J'avais adoré les Chroniques de San Francisco, j'ai adoré Rent récemment, mais là, franchement, je dis non.

On part dans des délires absolument psychédéliques, on assiste à des scènes, à des dialogues qui n'ont ni queue ni tête, et à des numéros d'acteurs pas franchement convaincants (je pense à Al Pacino et Mary-Louise Parker; d'ailleurs, en ce qui concerne cette dernière, j'étais déjà pas trop motivée par Weeds mais là, j'ai pris ma dose de MLP pour la vie et je ne veux plus revoir sa tronche !) avec un bémol quand même : Meryl Streep, magistrale (comme toujours j'ai envie de dire).

Je ne sais pas qui était l'auteur de la pièce, mais j'espère qu'il a consulté, parce que je me fais du souci pour sa santé mentale.

En bref : une HORREUR !

3 companion(s) so far:

Atrabilaire a dit…

Ca n'a rien à voir avec le contenu de ton message mais... j'ai un livre à te suggérer si c'est pas trop tard, dans le cadre de ton challenge des 1001 choses, le N°83 !
Je te suggère un livre ! Si.
Alors c'est La maison du sommeil, de Jonathan Coe, qui est un auteur que j'aime vraiment bien. Livre intéressant et je ne m'attendais pas à la révélation finale... Donc même si la structure peut un peu paraître étrange avec ses interludes (j'en dis pas plus, you'll see) lis-le en entier et tu m'diras ce que t'en penses, histoire de voir si on a vraiment pas du tout les mêmes goûts littéraires ou si y'a d'l'espoir ! :D
(PS : les faits de langue de l'épreuve de linguistique de l'agreg étaient d'ailleurs tirés, cette année, de ce bouquin... ^^)

Maria Julia a dit…

oO et bien dis donc, ça c'est fait ^^ Allez, je dépenserez pas de sous pour le regarder, j'attendrai qu'il soit diffusé alors =p

Miss Bunny a dit…

Atrabilaire > c'est noté !!! Merci ;)

MJ > si ça se trouve, tu vas adorer toi !!!

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!