mardi 1 mars 2011

3 La ligne verte - Stephen King

Résumé Livraddict :
Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d'un pénitencier dans les années 30, entreprend d'écrire ses mémoires. Il revient sur l'affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, comdamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d'un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l'innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.

On m'avait prédit que j'aurais besoin de mouchoirs... même pas ! Faut dire que je connaissais l'histoire, ayant vu - et aimé - le film il y a quelques années.
Je n'ai pas été déçue du livre. J'aime assez Stephen King, et j'ai eu ma période il y a quelques années. Et puis certains aspects de son écriture m'ont gênée et j'ai arrêté d'en lire (sa vulgarité principalement. Je ne suis pas spécialement prude, je parle de sexe facilement - trop même peut-être d'après certaines personnes - mais il y a des termes que je n'aime pas entendre ou lire ou prononcer car ils renvoient à des choses crues et qui évoquent pour moi une certaine violence. Et S. King a le don d'utiliser ces termes-là).
Je ne regrette pas d'avoir lu celui-ci, car même si on retrouve un peu de cette vulgarité, elle reste rare comparé à certaines autres de ses oeuvres.

Concernant l'histoire en elle-même, elle est très bien menée. Les personnages sont dépeints avec beaucoup de justesse, et on a absolument aucune difficulté à se les imaginer, à les "mettre à l'oeuvre". Les descriptions des lieux et des personnes sont tellement efficaces que pendant toute ma lecture, j'avais l'impression d'y être, sur la ligne verte, avec son "lino vert pisseux".
J'ai éprouvé de l'empathie pour Paul et John, de la sympathie pour Harry et Dean et Brutal, du dégoût pour Percy et Wild Bill et de la pitié pour Del.

Une très agréable lecture que je conseille vivement !

Livre lu dans le cadre du
(même si je vois pas trop pourquoi c'est dans la catégorie fantasy)

10/20
Médaille de chocolat

et suggéré par Chapinette !

____________________
101 in 1001 - 69 : 25/72
101 in 1001 - 83 : 2/14

3 companion(s) so far:

Sofynet a dit…

Je l'avais lu en "feuilleton" au moment de sa sortie, j'avais adoré ! (et le film est vraiment bien aussi !)

Le umas a dit…

J'ai adoré le film et depuis, j'ai envie de lire la nouvelle (tout comme The Shawshank Redemption)... Un jour, quand j'aurai l'envie de lire qui revient ^^

Luna a dit…

J'ai absolument adoré ce livre, on part totalement dans un monde qui nous est inconnu, c'est d'ailleurs assez troublant. Je ne pensais pas du tout que l'histoire serait comme ça, j'imaginais un policier, je ne m'attendais pas du tout à ces éléments fantastiques même si ce n'était pas mon premier Stephen King...
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture, et il m'a assez bouleversée : je me suis vraiment attachée à John Caffey...

Le film est très sympa, lui aussi, un peu différent et moins glauque dans les détails, mais au final il est vraiment très proche du livre !

Je crois que "la ligne verte" est vraiment une histoire à connaitre, que ce soit le film comme le livre (bon ma préférence va à ce dernier, mais...)

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!