vendredi 11 mars 2011

4 Happy, tome 1 : Are you happy? - Naoki Urasawa

Quatrième de couverture :
Miyuki Umino, 17 ans, vit avec ses deux petits frères et sa petite soeur qu'elle élève seule depuis le décès de ses parents. Sa vie tourne au cauchemar quand elle apprend que son grand-frère Ieyasu a disparu de la circulation après avoir emprunté une petite fortune. Alors que les employés de la société de recouvrement de créances la menacent de la mettre sur le trottoir, Miyuki tente par tous les moyens d'entamer une carrière de joueuse de tennis professionnelle.

Je ne connais pas du tout ce mangaka. En faisant une recherche rapide, j'ai vu qu'il était l'auteur de Monster, ce qui, en fait, ne m'en dit pas plus, car si je connais la série de nom, je ne sais absolument pas de quoi elle parle.

Toujours est-il qu'en me promenant dans le rayon manga de ma médiathèque (qui se résume en fait à 3 toutes petites étagères - heureusement qu'elle est bien fournie par ailleurs), cette série me faisait de l'oeil depuis pas mal de temps (pas parce que j'avais lu la 4e de couverture, mais parce que j'aimais la simplicité du design de la tranche du manga... oui, je sais, drôle de motif pour emprunter un livre.), mais le tome 1 n'était jamais en rayon. Sauf que cette fois, il y était !

Alors, disons-le tout de suite, je ne suis pas fan des dessins, que je trouve assez vieillots (le manga est paru de 1993 à 1999 au Japon). Quant à l'histoire... je la trouve un peu louche. La 4e de couverture parle d'une société de recouvrement, mais on a plutôt l'impression que ce sont des malfrats. D'ailleurs, la méthode qu'ils proposent à Miyuki pour rembourser ses dettes est assez extrême : elle doit travailler dans un bordel. Ce qui me gêne aussi, c'est qu'à aucun moment Miyuki ne demande de preuves de l'endettement de son frère et elle croit sur parole les hommes de main qui viennent la harceler. Et le frère en question, où est-il ? Je sais que c'est manga, mais justement, quand il se veut réaliste, il faut qu'il le soit jusque dans les détails.

Malgré cela, je n'ai pas détesté. Il y a quelques scènes rigolotes, et j'ai bien envie de savoir si Miyuki va mener son projet à bien. Il y a quelques personnages comiques (dont une jeune fille qui a la chance de s'appeler Kikuko Kaku. Oui oui, vous lisez bien). On sent la romance à plein nez, avec un personnage qui m'a l'air assez insipide pour l'instant, mais sa mère a du potentiel pour deux, ça tombe bien.

Je vais donc attendre patiemment que la suite se libère pour la lire.

___________________
101 in 1001 - 69 : 27/72

4 companion(s) so far:

jelydragon a dit…

Je ne connais pas ce manga, mais je te conseille vraiment de lire Monster !!

Miss Bunny a dit…

je suis ton conseil et je viens de réserver le premier tome !!! je te dirai ce que j'en pense.

joey7lindley a dit…

Euh, en fait je vois que j'avais du lire le thème en diagonale parce que le trottoir m'avait échappé. Bon, ben, comme dirait une certaine Mylène... Oui... mais non!

Le côté tennis m'intéressait mais pas ça!

Miss Bunny a dit…

ben c'est pas dans la 4e de couverture donc... en même temps elle y échappe, donc...

ca fait beaucoup de donc, donc...

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!