samedi 5 mars 2011

2 79 heures

Je n'ai pas pleuré depuis hier matin. Ce n'est pourtant pas l'envie qui m'en manque. Je pense toujours à toi, à chaque minute de la journée. Le matin, ma première pensée, mon premier mot sont pour toi.

Je remplis mes journées pour ne pas avoir de temps morts, pour ne pas avoir de moments vides où ma peine reviendrait me submerger, me noyer. Les soirées sont les plus dures : en journée, tu étais dehors, je te voyais peu. Mais le soir, tu étais avec moi. Alors je traîne, je traîne, pour rester entourée, pour aller me coucher, seule, uniquement quand je sais que je dormirai à peine la tête sur l'oreiller. Mais là encore, ma dernière pensée est pour toi. "Bonne nuit ma loute".

Tu es mon fond d'écran sur mon portable, et quelques fois j'oublie. Et te voir surgir, comme ça, me fait du mal. Mais je ne suis pas prête à enlever cette photo, à te remplacer. Et puis d'autres fois, je te regarde et je te câline. Oui, sur mon portable. Je fais comme je peux.

J'ai peur ma loute. J'ai peur du moment où il va falloir retourner dans cet appartement, affronter la solitude. J'ai peur parce que la moindre parcelle de cet appartement, mais aussi de la rue, me fait penser à toi. Parce que je te revois grimper à l'arbre devant ma place de parking pour attraper deux pies qui y étaient réfugiées ; je te revois trottiner dans la rue pour me rejoindre ; je te revois revenir en courant du jardin du voisin. Surtout, il y a encore tes traces de pattes sur les fenêtres, quand tu grattais pour rentrer - parce que je ne laissais pas la fenêtre ouverte, tu me ramenais toujours des cadeaux peu ragoûtants : des vers de terre surtout, une mante religieuse, une araignée énorme ou encore une demie souris... Cette fenêtre, il va me falloir un temps fou pour la regarder sans te voir de l'autre côté, avec ta petite bouille qui avait l'air de me dire : bon, tu m'ouvres ?" Et puis surtout, je l'ai remarqué en revenant de chez le vétérinaire, il y a une trace de ton sang sur le rebord de la fenêtre, qu'il va falloir que j'efface. Et je ne sais pas comment je vais m'y résoudre.

Tu sais ma loute, j'ai tellement peur de rester seule dans cet appartement sans toi, que dès la fin de l'année scolaire, je le quitterai. Je retournerai vivre 1 mois chez mes parents, pour ne pas affronter la solitude dans un appartement que je déteste, dans une rue que je déteste, dans une ville que je déteste, où je ne penserai qu'à toi. Encore 3 mois, 3 petits mois à tenir. Ensuite, il ne me restera que les bons souvenirs.

Ce matin, on a longuement parlé de toi avec Moune : elle t'aimait beaucoup aussi, tu le sais. Et on riait on se rappelant ta petite bouille de coquine, tes petits miaulements tout discrets, ta façon de demander qu'on joue avec toi, ta façon de câliner les gens, toi qui voulais toujours monter sur nos épaules pour mieux nous câliner le visage, tes petites dents qui me faisaient craquer quand tu baillais...

Il va falloir me donner de la force mercredi ma loute. Et tous les jours jusqu'à ce que je quitte cet appartement. Et tu sais, même si je ne suis pas validée, même si je dois faire un an de plus dans cette ville, je déménagerai. Sans toi, ce n'est plus tellement supportable.

Bonne nuit ma loute. Fais de beaux rêves. J'espère qu'il y a des oiseaux, des souris et des vers de terre - tu avais l'air de les apprécier - là où tu es, au paradis des chats. Moune dit que tu y es avec son chat, qu'il est venu t'accueillir. C'est décidé, j'y crois. Parce que si j'y crois, ça le rend plus réel, n'est-ce pas ? Bonne nuit ma loute.

2 companion(s) so far:

Vieux Bouc a dit…

Je compatis tout à fait à votre douleur et votre chagrin, Miss Bunny, pour avoir hélàs connu des moments semblables. Pas facile à vivre, mais il faut faire avec. Le temps passe, il atténue les bas comme les hauts, mais il n'efface jamais complètement tout, et surtout pas les bons moments et les joyeux souvenirs.

Miss Bunny a dit…

Cher Vieux Bouc, un grand merci pour ce message très respectueux et porteur d'espoir pour la suite.

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!