jeudi 3 mars 2011

10 16 heures

[Pendant un temps, je vais avoir besoin d'apaiser ma peine comme je le peux. Ca veut dire qu'il va y avoir quelques posts ici qui n'ont rien à voir avec la lecture ou le cinéma, et qui n'auront que peu d'intérêt pour vous et j'espère, un bénéfice - même minime pour moi. Je n'arrête pas pour autant les "critiques" - Les Tontons Flingueurs à venir - mais je vais être plus personnelle les jours qui viennent.]

Cette pendule qui égrène les heures, elle fait tellement de bruit ! Je n'entends qu'elle, comme pour me rappeler que je compte les heures depuis que tu n'es plus là. 16 heures. 16 heures déjà.

Je n'ai pas rêvé de toi, mais même pendant mon sommeil j'ai su que tu n'étais pas là. Je me suis réveillée à l'heure où d'habitude tu grattes la fenêtre pour sortir. Mais tu n'étais pas là. J'ai dormi toute la nuit en tenant dans mes bras l'oreiller sur lequel tu dormais. Je l'ai encore maintenant alors que j'écris ces lignes. J'ai passé ma soirée à essayer de m'abrutir de bruits et d'images pour oublier le silence, pour oublier que tu ne miaulerais pas pour demander ton repas, pour oublier que tu ne ronronnerais pas pour demander ton câlin. Quand je me suis réveillée, je n'ai pas pleuré... la première demi-heure. Et j'ai entendu comme un grattement au volet, comme celui que tu faisais quand tu revenais de ta promenade matinale et là j'ai fondu et je ne peux plus m'arrêter. Ca fait 2 heures. J'ai passé la soirée à étreindre tous les endroits où tu aimais te coucher. En rentrant hier, j'ai fermé les volets. Il faisait tellement beau c'était insupportable. Comment peut-il faire beau alors que je t'ai perdue ?

Tu n'étais qu'un chat, un tout petit chat, mais tu étais tellement plus pour moi. Plus je te regardais plus je t'aimais. Et tu m'aimais aussi, mon bébéchat, n'est-ce pas ? Toi et moi, on se comprenait. Ca a l'air ridicule, je sais. Je m'en fous. Toi, en m'aimant comme tu le faisais, en me faisant confiance, tu m'as fait réfléchir. Et je pensais de plus en plus souvent à l'adoption, à agrandir notre famille. C'était un projet, pour après notre déménagement. Voir un enfant grandir avec toi, mon enfant, un enfant que grâce à toi je me sentais capable d'élever, ça faisait partie de mes rêveries de notre vie future. Mais tu ne seras pas là. Comment pourrais-je, quand je vois le mal que ça fait de t'avoir perdue ?!

C'était trop brutal. Un instant tu étais là et le suivant je me retrouvais toute seule. Et comme tu as dû souffrir ma loute ! Tes pauvres petites pattes brisées, broyées, à vif ! J'ai nettoyé tes affaires. Sauf ta boîte, que je n'ai pas pu me résoudre à sortir de la voiture. Marc va les garder. Je ne peux pas moi. Mais je ne peux pas non plus les jeter. Ca fait trop mal de même y penser.

Je m'en veux, si tu savais comme je m'en veux. Je n'aurais jamais dû te laisser sortir. Cet appartement, je le déteste, et je le déteste encore plus maintenant que tu n'es plus là. S'il n'avait pas été au rdc, jamais tu ne te serais retrouvée dehors. Et moi j'étais là, en train de lire. Et je me disais que ça faisait 5h que tu n'étais pas revenue et j'ai failli partir à ta recherche, avant de me dire que ce n'était pas la première fois et que tu allais revenir. Quand je t'ai entendue pleurer, ça m'a fait mal au coeur. Et quand je t'ai vue... Il t'a fallu bien du courage pour revenir jusqu'à moi ma loute, amochée comme tu l'étais. Et je me sens d'autant plus coupable que tu es revenue pour avoir de l'aide, et moi je t'ai tuée. Ou c'est tout comme. Je te demande pardon ma beauté.

Un an. Une toute petite année. C'est tout ce qu'il nous aura été donné de vivre ensemble. Il y a un mois, je disais "un an d'amour, et il y en aura plein d'autres à suivre". Il n'y en aura pas. Tu n'avais pas le droit de partir ! Pas maintenant, pas si vite !

Le vétérinaire a dit : "elle est au paradis des chats". Comme j'aimerais y croire ! J'aimerais croire que tu es dans un endroit magique, avec plein d'autres bébéchats, des gens gentils pour te câliner, parce que tu aimais les câlins ma loute, et surtout pas de papier alu, parce que tu en avais peur, même si je n'ai jamais su pourquoi. Je ne crois pas au paradis. Mais je vais faire un effort, parce que c'est plus réconfortant que de me dire que ton petit corps tout brisé attend pour être incinéré. Oui, je vais faire un effort, et essayer de croire que tu es dans un endroit super, et que la personne qui te câline, c'est ma mémé que tu as rejointe.

Je t'aime ma loute, mon amour, ma beauté, ma papuche, loulou d'amour, mon bébéchat. Je t'aime et tu me manques horriblement.

10 companion(s) so far:

Lyra Sullyvan a dit…

Condoléances à toi.. Mon meilleur ami vient de perdre son chat également, je comprends ta peine..

Bad Wolf a dit…

Je suis tellement désolée de lire ça. Je déteste les gens, ils ne font jamais attention. Certains même le font exprès. C'est pour ça, que malgré le fait que ça me fasse mal au cœur de la priver, je ne laisse pas sortir mon chat.
Je suis vraiment désolée pour toi, je sais ce que ça fait. Ma chienne s'est faite écrasée aussi. Je sais à quel point c'est dur. Et aussi que les gens ne comprennent pas le deuil pour un animal en général.
Je te souhaite beaucoup de courage. Tu as tout mon soutien dans cette épreuve. Si tu as envie de parler n'hésites pas. Bises

Miss Bunny a dit…

Lyra Sullivan > merci beaucoup, et beaucoup de courage à ton meilleur ami.

Bad Wolf > honnêtement, je pense reprendre un chat (mais plus tard, quand j'aurai fait mon deuil, et quand je voudrais un autre chat et pas juste un chat pour faire comme si ma Yuna était revenue), et il n'aura pas le droit de sortir non plus. C'est trop horrible.
Merci beaucoup pour tes mots et pour ton soutien.

Bad Wolf a dit…

Tu as bien raison, et je suis contente de voir que tu ne te fermes pas à l'idée de prendre un autre animal. Quand tu te sentiras prête, tu pourras de nouveau apporter beaucoup d'amour à un petit minou qui le méritera bien. Sans jamais oublier Yuna, car un animal reste à jamais un ami cher et précieux.
Ce qui vient de t'arriver m'a tellement touché que j'en ai encore les larmes aux yeux. J'ai fait un gros calin à ma Salem.
Gros bisous et bon courage encore :)

Dav' a dit…

J'ai du y revenir à 4 fois avant de te laisser un comm, car cet article, je n'ai jamais arrivé à aller jusqu'à la fin. J'avais trop de larmes dans les yeux pour continuer à lire. Et j'en ai encore en tapant ce message.
Je suis navré pour toi, j'adore les bêtes et plus particulièrement les chats.
On me dis souvent "mais pourquoi tu ne la laisses pas sortir". Parce que je suis égoïste ? Non, c'est pour sa protection que je ne laisse pas sortir Gribouille, comme j'avais fait avec Choupette.
Il ne faut pas que tu culpabilises par rapport à sa sortie.
J'ai mal au coeur de lire que tu as perdu ton petit chat. Ta peine je la ressens.
Voilà, malgré que ton article me touche encore, c'est ta peine qui me touche le plus.
J'ai pris du temps à poster mais sache que si tu veux me parler, contactes moi, j'essaierai de faire de mon mieux pour t'apporter mon soutien.
Bisoux Liz...

Miss Bunny a dit…

Bad Wolf > fais un câlin à ta Salem pour moi, et profite bien d'elle, car tu as raison, un animal c'est un ami précieux, et quand il n'est plus là...

Dav' > merci beaucoup. Ca me touche vraiment d'avoir ton soutien, et je ferai comme toi : mon prochain petit chat restera à la maison. Merci vraiment, ton message m'apporte un peu de repos.

CETNAT a dit…

De tout coeur avec toi.

Miss Bunny a dit…

Merci Cetnat, ça me touche beaucoup que tu sois passée faire un tour par ici, et que tu m'aies laissé un petit mot de soutien. Dieu sait que j'en ai besoin, et ça me met du baume au coeur.

loli05 a dit…

Ma vétérinaire m'avait dit la même chose... Je n'ai pas non plus voulu reprendre de chat tout de suite...

Miss Bunny a dit…

il est arrivé la même chose à ton chat ? c'est horrible

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!