dimanche 27 février 2011

0 L'autre, tome 2 - Pierre Bottero

[Le maître des tempêtes]

Quatrième de couverture :
Paris était désert. La visibilité était nulle, le froid intense, la couche de neige si épaisse que poteaux et panneaux avaient commencé à ployer. Pourtant, Shaé pistait.
Elle pistait, guidée par l'odeur de Natan et par un instinct qui hurlait en elle.
Il était en danger...

Alors d'abord, je voudrais vous faire part de ma tristesse. En parcourant les différentes critiques du tome 1 sur la blogosphère, j'ai appris un fait que j'ignorais : Pierre Bottero est décédé en 2009. Même si je ne suis pas fan de cette trilogie (je parle de L'Autre), les Ewilan et Ellana font partie des livres magiques desquels je ne pourrais pas me séparer, et qu'il faut que j'aie dans ma bibliothèque idéale, et que je conseille à toute personne qui sait lire. Bottero était un magicien des mots, et il nous laisse de magnifiques oeuvres.

Alors, le tome 2 de L'Autre. Déjà, je l'ai mieux aimé que le premier. Ce qui m'a agacée dans le premier m'a à peine gênée dans ce volume-ci, ce qui est plutôt un bon point. Bottero a même réussi à m'arracher une larme (oui, bon d'accord, je pleure très facilement, et encore plus facilement que les événements récents m'ont rendue particulièrement sensible). Ceci dit, c'est encore loin d'être un coup de coeur :
- Shaé ne me plaît décidément pas. Je n'aime pas son prénom, je n'aime pas sa personnalité, je la trouve égoïste.
- j'ai un peu plus d'affection pour Natan, même s'il se la joue un peu à la Bella Swan : Shaé est merveilleuse, Shaé est belle, j'aime Shaé. Oui, c'est bon, on a compris.
- les Cogistes sont des têtes à claques, même si j'ai assez apprécié le revirement d'Anton
- Emiliano sentait le traquenard à plein nez, ce qui prouve bien que Natan et Shaé sont pas fut-fut
- la façon dont Onjü a été terrassé empeste de bons sentiments, et si j'aime les bons sentiments, une overdose n'est jamais appréciable. Et là, on frôlait l'overdose. Pour un peu ça m'aurait donné la nausée.

Mais quand même, je lirai la fin parce que j'ai envie de voir comment ça termine, parce que la fin du tome 2 est vraiment trop mignonne (spéciale dédicace à la Dream Team) et aussi parce que la mention des bateaux à voile sur la Pratum Vorax m'intrigue et si j'ai une idée de ce qu'ils peuvent être, j'ai envie d'en avoir la confirmation.

Bilan mitigé : ce n'est pas génial, mais ce n'est pas non plus horrible et un possible cross-over (ou du moins une mention) s'annonce, ce qui me plaît bien.

______________________
101 in 1001 - 69 : 24/72

0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!