dimanche 16 janvier 2011

0 L'étrangleur de Cater Street - Anne Perry


Quatrième de couverture :
Suffragette avant l'heure, l'indomptable Charlotte Ellison contrarie les codes et manières victoriens et refuse de se laisser prendre aux badinages des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o'clock. Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s'étalent les faits divers les plus sordides. Aussi bien le Londres des années 1880 n'a-t-il rien à envier à notre fin de siècle : le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie. Dans cette nouvelle série "victorienne", la téméraire Charlotte n'hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard. Charmante Sherlock Holmes en jupons, Charlotte a déjà séduit l'Angleterre et les Etats-Unis. La voici partie à l'assaut de l'Hexagone.

Je ne sais pas qui fait les résumés que l'on trouve sur les quatrièmes de couverture, parce que franchement, c'est toujours complètement à côté de la plaque. Autant vous le dire tout de suite : ce n'est pas Charlotte qui mène l'enquête, et l'inspecteur Pitt n'a rien de charmant.
"L'homme qui entra était grand. Il paraissait un peu fort, à cause de sa mise débraillée. Il avait le cheveu rebelle, les pans de sa jaquette volaient quand il marchait. Son visage ? Pas vraiment beau, vaguement typé, bien que ses yeux fussent clairs et ses cheveux seulement châtains. Il avait l'air intelligent. Sa voix, lorsqu'il parla, s'avéra étonnamment belle, incongrue pour quelqu'un d'allure aussi peu soignée." Alors, ça vous donne envie vous ? Moi pas !

Ceci dit, j'ai beaucoup aimé ce livre. Je l'ai lu très rapidement (je l'ai commencé hier), parce qu'il nous happe très vite dans l'histoire. Un détraqué attaque des femmes esseulées dans Cater Street, et très vite on se demande s'il ne s'agirait pas de quelqu'un du quartier, quelqu'un que tout le monde connaît, estime peut-être. D'entrée de jeu, j'avais deux suspects. Et puis aux 3/4 du livre, un troisième d'est détaché. Sans laisser tomber mes deux premiers suspects, le 3e s'imposait de plus en plus. Le dénouement est assez surprenant, mine de rien, notamment lorsqu'on apprend le motif du meurtrier.

C'est très bien écrit (même si la traduction laisse un peu à désirer parfois) et ça me donne envie de découvrir plus avant cet auteur. Cet ouvrage est le premier du cycle Charlotte Ellison, et je pense que je vais poursuivre la découverte !!

Une histoire de détective prenante, pas forcément conventionnelle dans le sens où on ne suit pas le déroulement de l'enquête du point de vue de l'enquêteur, et les informations sont donc distillées au goutte à goutte, comme si nous étions un personnage de l'histoire. Une mise en scène très efficace pour garantir le suspense.

________________________________________

Livre lu dans le cadre du Baby Challenge Policier : 6/20

0 companion(s) so far:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!