dimanche 12 décembre 2010

12 Je n'ai pas d'enfants mais si j'en avais...

ils seraient bien élevés.

Je suis absolument effarée de voir à quel point les enfants, ados d'aujourd'hui sont mal élevés. Je ne suis pas extrêmement vieille, je n'ai pas encore 30 ans, donc ma jeunesse est relativement proche. Même si je sais que j'ai été élevée par des parents très à cheval sur la politesse et la façon de se tenir en société (ce dont je les remercie jour après jour), il me semble que certaines choses sont absolument indispensables : bonjour, merci, s'il te plaît, au revoir, ne pas couper la parole d'un adulte quand il parle, etc, etc, etc.

J'ai souvent à faire à des ados et j'ai beau savoir que nous sommes en plein dans la génération de l'enfant roi, ça me choque toujours autant.

L'autre soir, après une journée de travail bien fatigante, j'attendais mon tour chez le medecin (d'ailleurs, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi les médecins donnent des rendez-vous s'ils ne respectent pas les horaires ? et puis, tant que vous y êtes, expliquez-moi aussi pourquoi un médecin ne s'excuse JAMAIS de vous avoir fait attendre...) et dans la 1/2 heure qu'a duré mon attente (oui, j'ai conscience que ce n'est pas tant que ça, mais quand même, j'avais raccourci un pot avec une collègue pour pouvoir être à l'heure) j'ai eu la chance d'être accompagnée, dans la salle d'attente d'un couple, la quarantaine bien avancée, avec un gamin de 5/6 ans, visiblement eu sur le tard...

Et ce charmant chérubin n'a pas trouvé mieux comme jeu de rouler son écharpe en boule et de la lancer (je dirai même balancer) de plus en plus fort (et avec toute la violence qu'un gamin de cet âge peut atteindre - ce qui n'est pas beaucoup mais quand même) sur son père, qui lisait tranquillement son journal. Le père, au lieu de calmer son gamin une bonne fois pour toutes (car si cela avait commencé comme un jeu, comme je vous le disais, ça devenait de plus en plus agressif), lui disait "shhhh shhhh" ou encore "allez, s'il te plaît, laisse papa lire son journal", ce qui, bien entendu, n'a pas eu l'effet escompté. Au bout d'un moment, la mère, qui voyait que son mari commençait à perdre un tout petit peu patience, a pris les choses en main. Non pas d'un "Stop !" ferme et définitif mais plutôt d'un "lance-la sur moi si tu veux !". A ce moment-là, mon sang n'a fait qu'un tour, mais je n'ai bien sûr rien dit.
Pour le gamin, il était impensable de lancer son écharpe sur sa mère, puisque c'est avec son père qu'il voulait jouer, donc il a continué son manège sans sourciller, jusqu'à ce que son père repose son journal et lui dise : "bon, d'accord, je vais jouer avec toi".

C'est un exemple qui peut paraître anodin pour la plupart d'entre vous, mais moi je trouve que ça montre une fois de plus à quel point les gamins d'aujourd'hui sont des petits rois pour lesquels les parents se plient en quatre, ce qui m'exaspère au plus haut point et qui donne, quand ces gamins grandissent, des ados odieux, impolis et tyranniques, qui n'ont aucun respect pour les adultes.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Trouvez-vous que j'exagère ou bien qu'effectivement on rencontre de plus en plus de gamins pourris gâtés complètement blasés ?

12 companion(s) so far:

Sofynet a dit…

Je suis bien de ton avis ! Le pire, c'est que lorsqu'à l'inverse, on est dans une salle d'attente bondée, sans place pour s'asseoir avec son bonhomme de 5 ans, qu'un ado est affalé sur un siège avec son portable sur lequel il joue (sans avoir coupé le son), et ne bouge pas, et que le p'tit bonhomme s'agite quelques peu après 20 mn d'attente, on ose dire à son fils non, reste près de moi, ne t'assied pas au milieu de la salle ça va gêner tout le monde, on reçoit des regard réprobateurs, et des "laissez le faire" en retour ! Même pas libre d'éduquer son enfant !!! Dire non à son enfant est très mal vu en public, c'est terrible !!! (mais ça ne m'empêche pas de continuer à la faire, non mais ...). Tout comme à l'inverse, je laisse mon fils dire "la dame ne m'a pas répondue" quand il dit bonjour à une voisine dans l'ascenseur et que celle-ci l'ignore délibérément ! Quand on voit le résultat dans les classe, dès la maternelle .... ggrrrrrrrrrrrr...

blogarnaque a dit…

Je travaille avec des ados donc oui je vois de quoi tu parles ! Maintenant quand on colle un gamin genre parce qu'il nous a insulté ses parents débarquent pour nous engueuler ...
Je veux pas faire ma vieille de service (car je ne le suis pas encore tant que ça lol) mais en 11 ans de travail j'ai remarqué une nette dégradation qui me fait soncèrement craindre le pire pour notre société.

Eirian a dit…

Et c'est malheureusement de plus en plus comme ça. Je suis assez effarée également. Mes parents ont toujours été très à cheval sur l'éducation, comme les tiens... et franchement, je leur en suis hyper reconnaissante.
Les enfants aujourd'hui ont tous les droits, ils font ce qu'ils veulent, répondent aux adultes... ça fiche la trouille pour les années à venir ! ;o)

Maria Julia a dit…

Oh non ta réaction outrée n'est pas exagérée!

Et voir comment certains petits monstres se comportent est tout simplement effarant! Chaque été, je bosse au Carrefour comme caissière et je peux te dire que j'en vois des belles et des pas mûres. (certains adultes ne sont pas mieux, soit dit en passant ahem) Je ne comprends pas ces parents qui leur passent tout. Si seulement ils faisaient réellement le bonheur de leur progéniture. Non, à la place ils les handicapent pour leur avenir et en font des futurs "assistés" qui se réveilleront (ou pas d'ailleurs) un jour en se demandant pour "la-vie-est-si-dure-avec-eux".

Je suis déjà nostalgique de ma génération & je ne peux pas compter le nombre de fois où je me dis "de mon temps...": incroyable pour mon âge (!)

Heureusement, comme tu le dis, que l'on possède une bonne éducation & que l'on pourra la transmettre (en espérant redresser un peu la barre de ceux qui nous ont précédés).

yun a dit…

Idem...
Même pas fêté le quart de siècle pour ma part, et même constat. Une dégradation nette du comportement des ados et des plus jeunes aussi, des "djeunz's". Un suivi parental inexistant ou inadéquat, et une génération pourrie gâtée jusqu'à la moëlle.
Lu dans un carnet : veuillez excuser mon fils mais suite à un mal de dos il ne prendra plus ses livres scolaires le mardi et le jeudi"
...

Bref.
C'est vrai que dire "non" à un enfant est mal vu, pour un peu un passant outré pourrait décider de contacter les services sociaux. Mais vraiment, je préfèrerais me pendre plutôt qu'avoir des gosses aussi mal élevé(e)s que me olives... Jamais j'aurais imaginé dire "j'le fais pas vot'contrôle" à ma prof, pareil pour mes colocs. Jamais je n'aurais, d'ailleurs, insulté ou commenté ce que me disait un prof.
Et pourtant, ça paraît tellement normal, de nos jours.
J'ai vraiment peur pour eux, et pour nous.

Miss Bunny a dit…

Ce qui me rassure et en même temps m'interpelle, c'est qu'on pense pour l'instant toutes la même chose ; alors se fait-il qu'il y ait autant de gamins mal élevés ? bon d'accord, 6 personnes ne font pas le poids contre la horde de parents permissifs qui nous attaque, mais quand même ?!

Peut-on espérer un renversement de tendance pour quand notre génération aura des enfants ? (enfin certaines d'entre vous en ont déjà, mais bon, vous comprenez ce que je veux dire...). Est-ce qu'il y a eu la génération stricte de nos parents, qui a fabriqué une mi-génération de parents pourissants-gâtants, et nous, qui refuson cet état de fait ? il n'y aplus qu'à espérer...

blogarnaque a dit…

tu sais le pire je rencontre tous les jours des parents qui ont peur de leurs ados ...

Bad Wolf a dit…

Je travaille avec des enfants, alors je connais bien ce dont tu parles. Tous ne sont pas comme ça, heureusement, mais il y en à de plus en plus.
Cela dit, le problème c'est les adultes, c'est leur faute si les gosses sont comme ça. Donc ça m'agace d'entendre des adultes (parents bien sûr) qui disent des trucs du genre " les gosses d'aujourd'hui, c'est plus ce que c'était" ou autre. Ils n'ont qu'à assumer leurs responsabilités.
Ensuite, le respect que les enfants et ados sont supposés avoir envers les adultes. Ce concept m'a toujours fait grincer des dents. Je pense que chaque être humain doit être respectueux de son prochain. Mais si on est ado et qu'un adulte fait une connerie ou manque de respect, je ne vois pas pourquoi on aurait pas le droit de rétorquer. Mais dans l'absolu, oui, ils devraient respecter les adultes, et les autres ados et les enfants plus jeunes.
D'ailleurs, la politesse, elle ne se perd pas que chez les ados, les adultes sont de plus en plus malpolis. Mon copain bosse dans la vente , il en voit défiler. Jamais de bonjour, s'il vous plait, merci, au revoir. Et dans la rue, quasiment personne ne dit pardon s'il te bouscule. Je vis dans une grande ville, c'est la folie.
Alors, je suis d'accord avec toi, les enfants de nos jours sont impolis et des rois, de futurs adultes violents et agressifs. Mais c'est parce que la générations d'adultes qui devraient les élever fait n'importe quoi, ou rien.

Miss Bunny a dit…

Bad Wolf : je suis d'accord avec toi sur bien des points. Il est bien évident que le respect que nous attendons des "jeunes", ils sont en droit de l'attendre de nous. Et d'ailleurs, je suis une fervente partisane de l'adage :"ne fais pas aux autres ce que tu ne souhaites pas qu'on te fasse" et donc je parle aux ados et aux enfants avec le même respect qu'aux adultes et de la même façon que quand un ado me manque de respect ça m'énerve, quand c'est un adulte qui le fait, ça m'énerve aussi. La politesse et le respect sont des notions qui devraient exister et primer à tout âge.

Et je suis également d'accord que ce n'est pas qu'un mal de "jeune" d'être mal élevé et malpoli. Ca fait 10 ans que je travaille et à chaque fois, je suis toujours en relation avec les gens (j'ai travaillé en magasins de vêtements, en magasins de produits culturels, en hyper, en accueil touristique et maintenant en contact direct avec des ados) et je m'étais fait la même remarque. Lorsque j'étais caissière, il m'est arrivé plus d'une fois d'attendre qu'un client réponde à mon bonjour ou raccroche son téléphone avant de commencer son compte. Et ça ne m'a jamais posé aucun problème.
Et effectivement, pourquoi s'étonner que les enfants soient si mal élevés si leurs parents ne sont pas mieux ?!

Je pense qu'il y a aussi un amalgame fait entre deux cultures différentes, principalement à cause des séries. Des séries telles que Beverly Hills ont à mon avis favorisé la naissance de parents bien trop à l'écoute de leurs enfants, bien trop permissifs, et les séries d'aujourd'hui du type Gossip Girl ou autres 90210 enfoncent le clou en montrant qu'on peut avoir 15 ans et faire sa loi, dépenser tout l'argent de maman, boire de l'alcool et sortir jusqu'à pas d'heure, sans aucun souci par la suite. Je force un peu le trait, mais je n'ai pas l'impression d'être si loin de la vérité.

Mais enfin, comme tu disais, ça vient beaucoup des parents, quand même.

GGG a dit…

pour moi, la base de l'éducation c'est bonjour- merci- s'il vous plaît - aurevoir.... je suis fière que mon petit bonhomme suive cela et j'espère qu'il continuera en grandissant. Un jour je discutais avec un copain qui tient une boutique de téléphonie. thomas lui a dit 2 fois bonjour sans avoir de réponse. Là il me regarde et me demande: il ne me voit pas le monsieur??
J'ai adoré sa réaction!
Je pense qu'il n'y a pas que les jeunes qui manquent d'éducation: quand tu as un petit vieux qui débarque pour te demander si tu as le dernier catalogue du magasin sans te dire bonjour ou s'excuser parce que tu étais occupée, franchement ça énerve!! je me suis vu dire plusieurs fois bonjour sans que la personne percute.... c'est grave!
heureusement que tout le monde n'est pas comme ça!!

Maria Julia a dit…

Pareil - il n'y a pas une semaine, j'étais à la cafétéria tenue par les étudiants de ma fac. J'arrive, on me demande ce que je souhaite et avant de répondre, je dis tout simplement "bonjour'. La fille m'a regardé complètement de travers pour ensuite pouffer comme si c'était le comportement le plus ringard que d'être poli et de saluer qq1. Ça m'a scié!

Miss Bunny a dit…

GGG > super la réplique de Thomas, et il a bien eu raison de le dire !! j'espère que ça lui a bien appris la leçon à l'autre malpoli !

Maria Julia (que je vais rebaptiser MJ^^) > ben oui voyons, dire bonjour, c'est passé de mode !!
Une fois, quand j'étais caissière, j'ai repris une dame qui ne m'avait pas dit bonjour. Et elle s'est excusée en disant qu'elle ne disait pas bonjour parce que ça devait être fatigant pour les caissières d'entendre bonjour à longueur de journée... Elle est pas mal celle-là, j'en suis restée baba !

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!