mercredi 29 décembre 2010

2 Autant en emporte le vent - Margaret Mitchell

Comme j'envie les lecteurs et lectrices qui ne connaissent pas encore ce livre et qui vont le découvrir, page par page !!

Il y a des livres comme celui-ci que je connais pas coeur et que je lis et relis, et le plaisir est à chaque fois renouvelé. Mais avoir le plaisir de découvrir l'histoire au fur et à mesure qu'elle se déroule, ça n'a pas de prix (pour citer une publicité bien connue).



Ai-je vraiment besoin de dire de quoi ça parle ? Scarlett O'Hara, jeune fille bien élevée du comté de Clayton en Géorgie, est la fille aîné d'un Irlandais qui a fui son pays et d'une grande dame du Sud. Elle règne sur le comté et sur les coeurs des jeunes hommes, mais n'a d'yeux que pour Ashley, hélas promis à une autre. Et quelle autre ! Une sotte, une petite jeune fille frêle sans la moindre idée originale, sans beauté. Mais bientôt, la guerre arrive et avec elle, des changements qui vont bouleverser Scarlett et sa vie, qui ne sera plus jamais la même.

J'aime les personnages forts, encore plus quand ce sont des femmes courageuses, qui bravent tout, même la mort. Scarlett est très moderne, et incomprise par les gens qui l'entourent. Mais elle-même a du mal à les comprendre en retour.
Et puis, c'est aussi une superbe histoire d'amour contrarié : Scarlett aime Ashley, qui l'aime en retour mais est marié à Mélanie, qui est trop bonne pour s'apercevoir que les deux personnes qu'elle aime le plus au monde la trompent. Et il y a Rhett qui aime passionnément Scarlett, qui l'aime aussi mais qui l'ignore.

Rhett est un de mes personnages masculins préférés de la littérature (avec Mr Rochester, Athos, Joffrey de Peyrac et Philippe du Plessis-Bellière - et Snape, mais pour d'autres raisons...). Il est beau, mystérieux, courageux, il a vécu mais reste jeune, passionné... Allez, on rêve toutes de ça, autant le dire !!

J'aimerais parler de l'écriture de M. Mitchell mais je n'ai lu que la traduction. Ce qui est certain c'est que le livre est extrêmement bien documenté et les passages sur le déroulement de la guerre sont très instructifs, et admirablement bien insérés dans l'histoire.

La première fois que j'ai lu le livre, j'ai été frustrée par la fin du roman. Comment peut-il se finir comme ça ? Après tout ce qu'il se passe dans les dernières pages, on s'attend à quelque chose de plus "explosif". Maintenant, je comprends un peu mieux la fin. Le fait que je considère Scarlett d'Alexandra Ripley comme la suite y est certainement pour quelque chose, mais j'y réfléchissais hier en finissant Autant en emporte le vent, je ne sais pas dans quelle mesure A. Ripley ne trahit pas un peu les personnages créés par M. Mitchell - mais j'en reparlerai lorsque je parlerai de Scarlett, j'ai déjà quelques remarques à faire.

Pour moi, un des livres qu'il FAUT avoir lu au moins une fois dans sa vie (même si les 1170 pages vous font peur !).

2 companion(s) so far:

Sofynet a dit…

J'ai vu le film, mais jamais lu le livre.... Mais ton billet me donne très envie de l'ajouter aux nombreux livres que je devrais lire !

Eirian a dit…

Je l'ai lu il y a longtemps mais j'avais adoré !

Enregistrer un commentaire

Si vous ne possédez ni compte google, ni OpenID, ni AIM... je vous remercie de bien vouloir sélectionner l'option nom/url. La case url n'est pas obligatoire, il suffit de remplir la case nom.
De cette façon, on évite les commentaires "anonymes" et ça permet de discuter plus facilement.
Merci les gens !!